14 juin 2005

Le dernier des papa...

Aujourd'hui, je me sens fort et fier comme... un indien...

Fort et Fier, comme... Le dernier des Mohicans !!

Celui qui, à la mort de ses fils, derniers représentants de sa tribu, se retrouve face à son dieu.

Comme pour dire à son dieu, « voilà ! l'oeuvre s'achève... les Mohicans ont vécus... Le monde n'a pas voulu des Mohicans et il les à fait disparaître... c'est sans doute bien ainsi !! »

Et moi, je m'adresse aujourd'hui à mon dieu pour lui dire la même chose...

« Voilà, l'Humanité s'achève... Les humains ont vécus... Le monde n'a pas voulu d'eux et il les fait disparaître... C'est sans doute bien ainsi !! »

Et moi, le dernier des papa, je ne pourrais pas dire à ma fille, « Va... Enfante et sois heureuse... »

Je vais devoir me résoudre à lui dire « Va... Profite du chant du cygne que ne manquera pas de t'offrir le monde agonisant où je t'ai fait naître... Mais n'enfante pas, car le chemin se termine là !! »

Je lui dirais « Les humains se sont perdus, ils ne savent plus qui ils sont... Avec la technique, ils ont pensés toucher du doigt le paradis perdu ! Avec la communication, ils ont pensés retrouver la fraternité ! Mais ils se sont perdus... Car la vie d'un humain est trop courte... Il n'a pas le temps de d'apercevoir le Flambeau, dont lui, petite étincelle, il fait parti... Il à déjà bien du mal à comprendre que son étincelle brille... Quand il conçoit les limites de sa Vie... Il voit une étincelle... Une toute petite étincelle de rien du tout, dont la fragilité l'effraye... Alors, il souhaite sauver cette étincelle, il y consacre toute son énergie... Mais ce faisant, il s'interdit d'apercevoir le Flambeau ! »

« Pourtant le Flambeau peut le sauver... le Flambeau est la maison des étincelles... son havre de paix... ou l'étincelle pourrait vieillir et mourir à son aise... Mais l'Humain reste aveugle à cette lumière... Il ne voit que sa propre étincelle, qui, seule... ne peut que mourir dans le désespoir ! La mort d'une étincelle isolée... c'est comme la goutte d'eau qui tente de fertiliser le désert... elle ne peut être que désespérée. Mais si la goutte d'eau se retourne... et qu'elle voit l'orage qui gronde... chargé de milliards d'autre gouttes... Alors sa dilution dans le sable du désert n'est pas désespérant. car elle participe à la renaissance du désert... pleinement et avec autant de force que n'importe quelle autre goutte d'eau... »

« Comme la goutte d'eau à besoin de voir l'orage qu'elle précède... l'étincelle à besoin de voir le Flambeau !! »

« Mais les Humains sont aveuglés par d'autre lumières... Ils ne faut pas leurs en vouloir... Tu les verra agir comme des papillons... qui se dirigent vers la lumière qui va les tuer !! Tu les verra vouloir être « la plus brillante des étincelles », mais toi qui voit le Flambeau... tu verra tout l'orgueil qu'il faut pour se croire Unique ! »

« écoute moi, ma fille, Moi, qui voit le Flambeau, je me sens comme le dernier des papa... car voir le Flambeau n'est pas chose aisée, et si les étincelles n'y parviennent pas, il ne faut pas leur en vouloir... Mais il faut en tirer les conséquences... Combien de temps encore, le Flambeau pourra t-il être la maison des étincelles ? Combien de temps le havre de paix sera t-il présent ? Pas longtemps... Et bientôt, les humains ne sauront même plus qu'ils sont humains, il croiront être des fourmis, dont le destin inéluctable serait de se plier à la volonté de la fourmilière... cela, je le ressent déjà, aujourd'hui... Et demain, ils penseront que la fourmilière les sauvera... qu'il est donc bon de s'y soumettre... Mais ils oublient, que la fourmilière... seule... ne peut pas survivre... Elle dépérira, elle aussi... Si elle n'entre pas en rapport amicaux avec les autres insectes, les plantes, l'air, et... la Terre !! Alors même la fourmilière est condamnée à mourir dans le désespoir ! »

« Le chemin s'arrête là, ma fille !! »

« Il fallait qu'il y ait le dernier des papa... Et bien je suis celui là !! »

Posté par tzenga à 13:03 - - Commentaires [7] - Permalien [#]


Commentaires sur Le dernier des papa...

    Le dénommé Miteny, s'est foutu de vous.
    J'ai démontré son sophisme intégral.
    http://www.dieuexiste.com/
    Il est utile que des gens qui ont tenté d'apporter quelque chose à quelqu'un qui a fait mumuse avec eux, soient informés.

    Posté par sed, 10 juillet 2006 à 11:12 | | Répondre
  • Bonjour Toi,

    Bel hommage que celui-là Tzenga... à ce monde qui quelques fois se fait ingrat en perdant une mémoire qui lui est accolée pourtant... innée ! Merci au poète que tu es, car près de lui se trouve sa clarté !

    Samie Louve

    Posté par samielouve, 14 juin 2005 à 14:34 | | Répondre
  • Merci

    Le pire !!... c'est que je crois à ce que j'écris !!!
    Les boules !!!

    Posté par tzenga, 14 juin 2005 à 19:08 | | Répondre
  • J'ai encore l'espoir que les hommes se rendent compte à temps de leur dérive, qu'il passe la marche arrière avant qu'il ne soit trop tard.
    Cultiver la mémoire, apprendre, faire des erreurs pour ne pas les refaires, tout est éducation, même s'il y a de sales bonshommes qui n'ont rien à foutre de l'humanité, il faut continuer, perpétuer l'espoir. Le sens de la vie ?

    Posté par berlioz, 14 juin 2005 à 19:37 | | Répondre
  • Mmwoui... peut être...

    Moi, parfois, je pense tout simplement à une
    "université de l'humain"

    Un endroit (ou un simple discours) où il ferait bon entendre une voix forte qui nous dise :

    "Humains !! Vous êtes Humains !!
    Tous ceux qui, entendant le bruit qui sort ma bouche ,...
    discernent des MOTS !!!...sont HUMAINS !!
    Allez vous rester divisés et ennemis ?"

    Posté par tzenga, 14 juin 2005 à 20:48 | | Répondre
  • Hélas .

    Moi je crois comme toi, tout ce que je vois, tout ce que je vis , surtout en ce moment me font penser au chant du cygne. Ce monde se perd, utopie de croire qu'il va arriver à se sauver, l'humain est trop égoiste, il ne pense qu'à lui et pas au monde, ni à l'humain, ni à l'avenir. Société Kleenex, je prends, j'utilise et je jette. Et qu'importe les conséquences .

    Posté par Kalyne, 15 juin 2005 à 07:23 | | Répondre
  • L'histoire a montré que, de tout temps, en tout lieu, des civilisation se sont effondrées, ont disparues, des villes entières ont été rayées de la carte et, toujours, l'Homme s'est relevé, est rené ailleurs. Peut être faut-il faire table rase pour recommencer quelque chose de plus beau ?

    Posté par berlioz, 17 juin 2005 à 22:38 | | Répondre
Nouveau commentaire