Le monde selon Tzenga

19 juillet 2005

ZE END !

Je ne touche plus à ce blog.

Posté par tzenga à 14:03 - Commentaires [2] - Permalien [#]


14 juin 2005

Le dernier des papa...

Aujourd'hui, je me sens fort et fier comme... un indien...

Fort et Fier, comme... Le dernier des Mohicans !!

Celui qui, à la mort de ses fils, derniers représentants de sa tribu, se retrouve face à son dieu.

Comme pour dire à son dieu, « voilà ! l'oeuvre s'achève... les Mohicans ont vécus... Le monde n'a pas voulu des Mohicans et il les à fait disparaître... c'est sans doute bien ainsi !! »

Et moi, je m'adresse aujourd'hui à mon dieu pour lui dire la même chose...

« Voilà, l'Humanité s'achève... Les humains ont vécus... Le monde n'a pas voulu d'eux et il les fait disparaître... C'est sans doute bien ainsi !! »

Et moi, le dernier des papa, je ne pourrais pas dire à ma fille, « Va... Enfante et sois heureuse... »

Je vais devoir me résoudre à lui dire « Va... Profite du chant du cygne que ne manquera pas de t'offrir le monde agonisant où je t'ai fait naître... Mais n'enfante pas, car le chemin se termine là !! »

Je lui dirais « Les humains se sont perdus, ils ne savent plus qui ils sont... Avec la technique, ils ont pensés toucher du doigt le paradis perdu ! Avec la communication, ils ont pensés retrouver la fraternité ! Mais ils se sont perdus... Car la vie d'un humain est trop courte... Il n'a pas le temps de d'apercevoir le Flambeau, dont lui, petite étincelle, il fait parti... Il à déjà bien du mal à comprendre que son étincelle brille... Quand il conçoit les limites de sa Vie... Il voit une étincelle... Une toute petite étincelle de rien du tout, dont la fragilité l'effraye... Alors, il souhaite sauver cette étincelle, il y consacre toute son énergie... Mais ce faisant, il s'interdit d'apercevoir le Flambeau ! »

« Pourtant le Flambeau peut le sauver... le Flambeau est la maison des étincelles... son havre de paix... ou l'étincelle pourrait vieillir et mourir à son aise... Mais l'Humain reste aveugle à cette lumière... Il ne voit que sa propre étincelle, qui, seule... ne peut que mourir dans le désespoir ! La mort d'une étincelle isolée... c'est comme la goutte d'eau qui tente de fertiliser le désert... elle ne peut être que désespérée. Mais si la goutte d'eau se retourne... et qu'elle voit l'orage qui gronde... chargé de milliards d'autre gouttes... Alors sa dilution dans le sable du désert n'est pas désespérant. car elle participe à la renaissance du désert... pleinement et avec autant de force que n'importe quelle autre goutte d'eau... »

« Comme la goutte d'eau à besoin de voir l'orage qu'elle précède... l'étincelle à besoin de voir le Flambeau !! »

« Mais les Humains sont aveuglés par d'autre lumières... Ils ne faut pas leurs en vouloir... Tu les verra agir comme des papillons... qui se dirigent vers la lumière qui va les tuer !! Tu les verra vouloir être « la plus brillante des étincelles », mais toi qui voit le Flambeau... tu verra tout l'orgueil qu'il faut pour se croire Unique ! »

« écoute moi, ma fille, Moi, qui voit le Flambeau, je me sens comme le dernier des papa... car voir le Flambeau n'est pas chose aisée, et si les étincelles n'y parviennent pas, il ne faut pas leur en vouloir... Mais il faut en tirer les conséquences... Combien de temps encore, le Flambeau pourra t-il être la maison des étincelles ? Combien de temps le havre de paix sera t-il présent ? Pas longtemps... Et bientôt, les humains ne sauront même plus qu'ils sont humains, il croiront être des fourmis, dont le destin inéluctable serait de se plier à la volonté de la fourmilière... cela, je le ressent déjà, aujourd'hui... Et demain, ils penseront que la fourmilière les sauvera... qu'il est donc bon de s'y soumettre... Mais ils oublient, que la fourmilière... seule... ne peut pas survivre... Elle dépérira, elle aussi... Si elle n'entre pas en rapport amicaux avec les autres insectes, les plantes, l'air, et... la Terre !! Alors même la fourmilière est condamnée à mourir dans le désespoir ! »

« Le chemin s'arrête là, ma fille !! »

« Il fallait qu'il y ait le dernier des papa... Et bien je suis celui là !! »

Posté par tzenga à 13:03 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

13 juin 2005

« Bon vol » et « j'obéirais »

Hier, dimanche 12 juin 2005, j'ai regardé sur France 2 une émission retraçant le premier vol de l'A380.
Le premier vol d'un avion de plus de 450 tonnes et comment ce vol fut vécu par son équipage de pilotes d'essai.


Toulouse, aéroport de Blagnac... L'équipage en tenue Orange fluo...

D'abord vient le temps de quitter notre monde sécurisé. Dire au revoir à leurs proches et à leurs collaborateurs, puis monter à bord de l'appareil. Fermer les portes...
Puis commence à s'enchainer la longue litanie des check-lists.

[ les termes sont inventés, je n'ai pas la mémoire de tous les codes ]

Commandant : « Mise en service du CPO... OK ! »
Commandant : « Vérification du KLP... OK ! »

La confiance deviens le maître mot. Chacun fait confiance aux ingénieurs restés au sol. Le CPO doit il être mis en route avant ou après la vérification du KLP? Sans doute ses questions ont elles un sens pour celui qui suis scrupuleusement ce check-list. Mais, à ce moment là, il fait confiance à toute l'équipe.

Commandant : « Voyants du TRU... nominaux ! »
Commandant : « Ha ?... J'ai une alarme sur le RDK ! Tout s'est allumé d'un coup ! »
Membre d'équipage : « Ouais c'est normal, c'est un problème identifié ! Tu peux valider, ça passe ! »
Commandant : « OK ! Je valide l'alerte ! »

La confiance... est établie. Tous les hommes à bords n'ont qu'un but commun : Démontrer que l'A380 vole !! et qu'il vole bien !! Pour cela, ils prennent des décisions. Ils s'engagent les uns vis à vis des autres. Et celui qui donne l'information/le conseil/l'ordre de « valider » l'alerte... Il sait exactement ce qu'il fait et combien sa vie et celle de tout l'équipage en dépendent !! Il décide en conscience !!

Commandant : « Enclenchement de l'alimentation des DMO »
Membre d'équipage : « Ha ouais attends, c'est où déjà ça... Je cherche... OK j'ai trouvé... enclenché ! »
Commandant : « OOOKAAAYYY... maintenant la suite... »

L'avion semble un monstre... impossible à maîtriser. Une espèce de dragon que l'on ne réveille pas impunément. S'il s'énerve, s'il n'a pas toute ses facultés au moment du départ, le résultat peut être terrifiant. Mais l'équipage semble décidé à faire voler l'engin. Dussent ils le porter sur leur dos. Il volera !!! Alors, ils le réveille en douceur, même s'il ne le connaissent pas encore par coeur. Il tentent de l'apprivoiser au moment même de son réveil. Ils ne se connaissent pas, et le monstre est sans état d'âme. S'ils lui manquent de respect lors de ce premier contact... Chacun à bord sait qu'il existe un risque – infime – qu'aucun d'entre eux ne revienne jamais de ce voyage. Pourtant pas un ne flanche ! Ce sont des pilotes d'essai !! Des humains à qui à été confié le moment le plus crucial de cette aventure humaine qu'est l'A380 : son premier décollage !! Ce sont des pilotes d'essai, alors ils sont à leur poste et ils assument !!!

Commandant : « Allumage des moteurs... j'allume... »

La main vacille sur la commande. Il fait franchir là, à tout l'équipage, un premier « point de non retour ».

L'avion bouge et se dirige vers le bout de la piste... Check-list du point fixe... (encore une)

La check-list se passe. Toujours aussi angoissante, pour ces hommes qui agissent pour la première fois dans l'univers réel de l'atmosphère de la terre. Une erreur, une mésentente sur le levier à actionner, et ça n'est pas le programme du simulateur qui va rebooter... c'est chacune de leurs vies qui risque le game-over... Alors la check-list se passe, mais les hommes se forcent à avoir confiance dans cette check-list quand toutes leurs fibres humaines leurs crient « T'es sûr ? Tu veut pas vérifier la liste ? Une dernière fois ? ». Ce sont des pilotes d'essai, et la liste se passe...

Commandant : « Bon, Commandant à la tour... demande autorisation de décoller »
La tour : « Tour à A380. Autorisation accordée. BON VOL !! »
Tout l'équipage à l'unisson : « Ouais merci », « merci », « merci »,...

La voix de l'opérateur radio dans sa tour, n'a pas tremblée quand il a dit « BON VOL ». Ces deux mots sont le dernier message magique censé éloigner les mauvais esprits. Il est là pour dire « Allez les gars, comme au simulateur ! vous vous rappelez comment je vous souhaitais « bon vol » déjà à l'époque?... vous vous rappelez comment ça se passait bien et comment vous vous en êtes sorti maintes fois comme des chefs ? Hé ben là, c'est pareil... Tout va bien se passer les gars... à toute à l'heure !! »
Et l'équipage remercie l'opérateur qui a pensé à faire fuir les derniers mauvais esprits.

Car de "bon", ce vol n'a rien !! Et ils le savent tous à bord !!

membre d'équipage : « Bon les gars, si l'un de vous me demande de tout couper, je veux qu'il sache que J'OBEIRAIS !! »

Celui là qui viens de parler... Il n'est plus celui qu'il était le matin devant son bol de café !! Il sait qu'à la place qui est la sienne, s'il veut que le vol soit « bon », il doit ne faire qu'un avec les autres !! Il doit se préparer à OBEIR à l'ordre qu'il pourrait recevoir. SANS-DIS-CU-TER !!! car cet ordre viendra d'un humain, comme lui, qui au moment ou il criera « STOP » dans son micro, le fera pour une seule raison : survivre !!! Alors, celui qui entendra cet ordre dans son casque, ne posera pas de questions : il obéira. Pour survivre lui aussi !! Et s'ils réussissent cette prouesse de l'envol vers l'inconnu et qu'ils y survivent, alors seulement, il diront que le vol était « bon ».

Commandant : « Alors ''pleine puissance'', ''laché des freins'' et on doit être en l'air dans 37 secondes... »
Commandant : « C'est parti... »

La puissance est là. les freins sont lachés. Et si nous sommes encore au sol dans 40 secondes ?

Petite erreur de calcul ou gros problème ? Confiance !! Les gars au sol, les ingénieurs, les mécanos... personne ne nous veut de mal... tous on fait de leur mieux et l'avion doit décoller en 37 secondes... c'est eux qui l'ont dit !!! CONFIANCE !!!

Et l'avion décolle...

450 tonnes qui ne pèsent plus rien et qui s'élèvent...

En l'air, le vrai travail du pilote commence. Il est le maître à bord. Ses décisions passeront désormais avant ces foutues check-lists. Il doit juger si cette montagne volante, qui tiens en équilibre entre deux filets d'air, est pilotable. Il redeviens un être humain fait de deux bras, deux jambes et une tête, et il veut vérifier que ces éléments sont suffisant pour dompter et maintenir en équilibre ce dragon de métal. Comme Blériot et comme les frères Wright !! Il est en équilibre et il veut sentir la bête sous lui. Il doit, pour se rassurer, faire la manoeuvre qu'il à répété 1000 fois au simulateur. Il doit chercher dans le moindre des nerfs de sa main, si le levier à retour de force lui indique quelque chose de différent de l'entrainement. « Non... c'est pareil... » Rapidement, il doit dire « merci les gars ! » en pensant à ceux resté au sol et à qui il a fait confiance... Cette confiance n'a pas été trahie !!

Commandant : « Ha ? Je sens les ailes qui battent en entrée et en sortie de virage... ça doit être l'élasticité normale »
Equipage : « Ouais ça doit être ça, le coup du « fouet », le coup de la « queue du dinosaure » »

Tout l'équipage est soulagé. Ils observent.... attentivement... mais les vibrations qu'ils ressentent pour la première fois ne leurs semblent pas inamicales. « Non, la grosse bébête ne nous veut aucun mal . Elle participe ! elle aussi ! comme nous ! Sans doute que elle non plus, n'a pas envie de mourir aujourd'hui. Alors, tout se passera bien. Nous nous apprivoisons comme il sied. »

à l'atterrissage...
toutes les roues au sol...
On entends un membre d'équipage...

« Ben finalement, c'était un p'tit vol bien sympa ?! »


Sacré toi !

Moi qui croyait que tu avait emporté des couches pour le cas ou tu ferais pipi sous toi...
Moi qui pensait que tu avait eu peur...
Moi qui pensait que la sueur en avait perlé sur ta tempe...
Moi qui pensait que ton rythme cardiaque avait accéléré...

Toi, tu me dis que c'était un « p'tit vol bien sympa » ?
...
Sacré toi !!!


Mais ce que je voulais te dire moi, c'est que même si tu as inondé tes pampers, tu m'a rendu fier !!!
Car toi, tu a démontré que tu étais,... que tu es,... capable de ce « petit vol bien sympa »
Alors moi je suis Fier d'être, comme toi, un être humain !!!!

Posté par tzenga à 21:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 juin 2005

Un weblogger condamné

Mojtaba Saminejad, un weblogger de 25 ans arrêté le 12 février 2005,

a été condamné à deux ans de prison
par le tribunal révolutionnaire de Téhéran
pour "insulte envers le Guide suprême".

Il sera également jugé prochainement
pour un autre chef d'accusation,
"insulte envers les prophètes",
passible de la peine capitale.

Pour en savoir plus, allez sur le site de
"Reporters Sans Frontière" : ICI


Ce message  est un relai pour l'original qui se trouve sur les Citajours : Ici


Posté par tzenga à 23:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Mon nouveau blog coopératif et politique

Pour l'instant j'y suis seul,... (bof.... pas grave !! :-)

et je le réserve à des gens qui souhaitent faire avancer le schmilblick...

Alors, les commentaire y sont modérés...
C'est à dire qu'ils n'apparaissent pas immédiatement.
Je me réserve le droit de les supprimer avant qu'ils n'apparaissent.

Tzenga à la tribune
Parce ce que de l'Humain, il n'est jamais question en politique...

Posté par tzenga à 21:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]


06 juin 2005

Franck est mort

Franck est mort
Sans avoir atteint l'âge du christ.

Il est mort dans un éclair...
façon Coluche.

Pas un salut à l'artiste...
Pas un salut d'artiste...
NON !!

Juste une flaque d'huile...
Ou un gros con...
Je sais plus.

Il emporte avec lui ses espoirs inassouvis...
Il emporte ses pensées jolies...
qui manquent désormais à notre joie.

Il nous laisse quelques objets.
Dont lui seul savait tout le secret.


Lecteur, ne pleure pas !!
Souviens toi !!!

Posté par tzenga à 13:03 - Commentaires [7] - Permalien [#]

02 juin 2005

On en est là ???

Voila un lien sur une liste de bouquins qui paraissent sérieux
Si quelqu'un à lu l'un d'eux, pourrait il donner son avis ?

Si les coms sont en panne,
Par Mail ça me parviendra toujours.
(Je pars en vikande demain)

Liste de livres alarmistes

Parce que s'ils sont tous sérieux...
On a du soucis à se faire !!


Posté par tzenga à 22:19 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

30 mai 2005

Un cadavre sur les bras

Le "NON" viens de l'emporter !!!

Un bien ? un mal ? l'avenir le dira !!!!!

J'en veux pourtant quand même à nos dirigeant politique de TOUS bords
pour avoir attendu d'avoir "Un cadavre sur les bras"

car c'est bien cela qu'est le "NON" au TCE !!!

Ils ont attendus !!!!
Et ce n'est qu'aujourd'hui qu'ils prononcent des mots commes
"Crise Majeure", "Gravissime",
"Besoin de rupture", "Abscence de représentativité des elus"...

Et quoi Messieurs les politiques ???

Etiez vous aveugle ???
Etiez vous inaptes au changement ???
Inaptes à la réflexion sur VOUS MEME ???

Il semble que ce soit le cas !!!

Et bien dansez Maintenant !!!!
Nous, dans la France d'en bas, ça fait un moment que l'on danse.

Maintenant, A CAUSE DE VOUS,
nous voilà tous avec un "cadavre sur les bras"

Le cadavre de cette grande idée d'Europe des peuples unie

Maintenant,
il nous faut trouver la pierre philosophale
qui permettra de ranimer ce "cadavre"

Est ce vous qui allez nous y aider ?
Allez vous ENFIN vous mettre au service du peuple
que vous prétendez servir ?

Nous ne sommes plus des analphabètes comme en 1789

Nous sommes capable de comprendre les choses de ce monde
ET DE VOUS EN APPRENDRE SUR CE MONDE

Aujourd'hui et toute cette semaine, je vais rire !!!
Rire à vos petites phrases,
Rire à vos conclusions sur l'explication de ce vote,
Rire à vos pathétiques efforts pour récupérer ce vote populaire
......
Que je n'ai pas appeler de mes voeux mais qui est là
Et qui vous dépassent tous !!!

Je vais rire et me gorger de soleil
Car soit ce "non" augure d'un renouveau humain de la démocratie
Soit il augure d'un engloutissement de cette Europe, désormais moribonde,
par la chine et les états unis qui n'attendais que cela.

Dans un cas comme dans l'autre
Je dois me Hater de Rire et me Gorger de Soleil


Posté par tzenga à 09:36 - Commentaires [2] - Permalien [#]

29 mai 2005

En attendant les résultats...

Sur France5, Dimanche 29 Mai 2005, 18h30 environ ( en attendant les résultats !!)


Ripostes : Handicap, une question citoyenne ?


Tous les invités de l'émission sont handicapés sauf un qui est psy.
Handicap acquis, handicap de naissance, handicap moteur, handicap sensoriels (sourd et aveugle).
Pas de représentant du handicap mental, mais ils furent souvent évoqués par les invités.


Questions posé en fin de débat
La mesure la plus urgente pour améliorer votre situation ?
Réponses (synthétisés  par Tzenga) : Que l'on reconnaisse nos droits fondamentaux, qu'on nous donne notre vraie place, celle à laquelle nous avons droit !

Que pensez vous du lundi de pentecote ?
Réponses (synthétisés par Tzenga) : Une ingnominie de mots, cette solution à amener en message subliminal que les personnes agés et les handicapés étaient une charge, une "corvée" au sens pré-révolutionnaire du terme, c'est en esprit, un recul de deux siècles !


Il y a des emissions de télé ou se disent des choses essentielles !!!
Des choses que toute oreille devrait entendre au moins une fois dans sa vie...
Et les rires de ceux là que nous pensons affligés par leur handicap,... quelle musique !!


Je m'en veux de n'avoir pas constamment un magnétophone à porté de main pour être plus fidèle à ce qui s'est dit.
Je fais de mon mieux pour vous le retranscrire.


Heureusement, l'internet existe : Je laisse ici le lien vers les données de l'émmission


Posté par tzenga à 19:29 - Commentaires [2] - Permalien [#]

28 mai 2005

Alors celui là... trop fort !!!

"Trop fort" comme dirais mon Unique.
Je vous donne l'adresse d'un bon blog bien bluffant.

Un instant d'ataraxie
Cliquez, Même le sous-titre y est excellent !!!

Et sur ce blog,
un message ou chacun devrait avoir quelque chose à dire :

[CLIQUEZ]

Pour les plus curieux la définition de
"Ataraxie"
L'Ataraxie apparaît d'abord chez Démocrite et
désigne la tranquilité de l'âme résultant de la modération et
de l'harmonie de l'existence.

Posté par tzenga à 21:44 - Commentaires [2] - Permalien [#]

27 mai 2005

Le grand quiproquo

Un grand quiproquo !
Voilà ce que je conclus  du débat d'hier animé par Arlette CHABOT sur le "Traité pour une Constitution Européenne".

Car la question n'est pas "êtes vous pour où contre le traité pour une constitution européenne ?"

La VRAIE question est "Que voulons nous ?"
La VRAIE question est "De quoi avons nous besoin pour vivre heureux ?"

Enfin, la VRAIE question est "qui sommes nous ?"

Sommes nous des animaux sociaux avant d'être des animaux compétitifs ?

Sommes nous des Abeilles ?... des insectes sociaux... aptes au dévouement envers le Groupe ?

Sommes nous des Lions ?... aptent à entrer en compétition pour faire émerger de nos conflits d'autres Lions... Encore plus apte à la compétition ?

Nous ne sommes ni l'un, ni l'autre !
Nous sommes l'un ET l'autre !
Et cela s'appelle l'Humain !!
=======================

Alors,
Besancenot ou Strauss Khan ? (raison ou utopie)
Cohn Bendit ou Buffet ? (pragmatisme ou grand soir ?)

========
J'exclu de la question Bayrou et Barnier car "bien ! mais peut mieux faire !"
J'exclu Le Pen et Devilliers, parce qu'on devrait vraiment interdire l'alcool sur les plateaux de télé...
Ils étaient bourrés ou quoi ?
:-)
========

AUCUN n'a raison !
Le TCE malgré son importance collosale !!!

Est l'arbre qui cache la forêt du malaise !

========

Les conclusions du débat (dans l'ordre chronologique d'apparition à lantenne)

1) Buffet a raison qui appelle à la mobilisation citoyenne POST 29 MAI !!!
2) Cohn Bendit à raison qui dit vouloir "ad minima" une europe capable d'empécher les horreurs de l'ex yougoslavie.
3) Besancenot a raison qui dit "nous réfléchissons déja aux grandes lignes d'une lutte anticapitaliste"
4) Strauss Kahn a raison qui dit "prenons le bon et demandons le meilleur apres !!"

=========
A ce niveau là du débat (la crème de la crème du débat !!)
TOUS CHERCHENT LA MEME CHOSE !!
LA MEME CHOSE QUE NOUS !!
LE BON CADRE POUR L'EPANOUISSEMENT DES HUMAINS !!!
=========

Pensez vous avec moi que :
La question autour du TCE peut être vu comme un grand quiproquo ?

Pensez vous avec moi que :
Quand Buffet, Cohn Bendit, Besancenot, ou Strauss Kahn conclus en préchant pour SA paroisse.
Chacun d'entre eux pourrait prendre un tout petit peu plus de hauteur et voir le point commun de leurs discours ?

=========

Pour ma part, je suis prêt a suivre celui qui essayera de fédérer
ces quatres conclusions qui ne me semblent pas contradictoires !!!

Des volontaires pour fédérer ?

Posté par tzenga à 09:39 - Commentaires [6] - Permalien [#]

V.N.E.

Un poème...
Le titre est V.N.E...
C'est un terme d'aviation qui designe la vitesse au dessus de laquelle l'avion lui même risque de se désintégrer en vol !
Si l'on ne connait pas cette définition, on ne comprends pas trop le texte...
==============
V.N.E.
==============
Vitesse Never Exceed !!
Trois mots pour un parfum acide
Qui mets en garde les moins placides
"Hatez vous, mais ne soyez pas trop avides"

V.N.E. se moque de vos raisons
A l'affût, elle guette vos illusions
Elle attends que vous fassiez un bond
Pour s'écarter et vous montrer le puit sans fond

Où votre orgueil vous a conduit
Vou vous battez ! Pensant que "tout n'est pas fini"
Vous éructez ! Mais V.N.E. sourit
Elle a gagné !! Elle est votre agonie

Pourtant comme V.N.E. était belle
Jadis quand vous défiiez le ciel
Ô combien belle, et ô combien cruelle
Vous le saviez mais vous aviez envie d'elle

Elle est votre désormais... Mais sans rimel !

===================

Posté par tzenga à 08:48 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

22 mai 2005

Constitution (une autre...)

En v'la d'la constitution...
D'la vraie, d'la bonne, de l'intélligible,...
Elle s'appelle
Constitution de l'an I (1793)
[cliquez c'est un lien !]

Elle contient une déclaration des droits de l'homme
qui va vous défrisé les moustaches

Il vous suffit de remplacer les termes

  • "homme" par "humain"
    Merci les filles, mais vous me remercierez plus tard !
    ;-)
  • "Être suprême" par "LA FORCE" (au sens "Star war" du terme)
    :-)
    ou par ce que vous voudrez,
    là, je m'en tape carrément !
  • "mis à mort" par "mis hors d'état de nuire"
    article 27, pasque faut pt'êt pas pousser...
    quoique... quand on lit bien l'article ???

Et vous otbtenez...

Une sacré bonne base de réflexion
pour les générations futures !!!

Quand à la constitution de l'an I...
Elle est intélligible !
Il faudrait réajuster les données chiffrées...
(Durée des mandats, corrum requis, représentativité des assemblées, etc,...)

Allez, Bonne lecture !!!
Allez !!!...

Juste la déclaration des droits de l'homme alors...
Promis, ça fait du bien !!!
Juré !

Posté par tzenga à 09:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 mai 2005

Peau aime

 

Peau aime de la vie
====================
(Je sais, les rimes sont à chier
mais j'ai essayé de faire court,
peut être que je l'améliorerais avec le temps)
====================
Si tu veux vivre
Il te faut périr
Et... comment te dire ?
Il te faut Rire

Si tu avais su
Si tu avais pu
"Ne pas être", dis tu
Tu l'aurais voulu

Tu aurait choisi
De ne pas être Ici
Mais puisque tu Vis
Moi, je te dis Ris !!

N'as tu pas compris ?
Ce qu'était la Vie ?
Un cadeau magique !
Poison fantastique !

Si tu prends ma main
Que sera demain ?
ça... tu n'en sais rien !
Il se pourrait bien

Que je t'emmene
Que tu m'entraine
jusqu'à la rivière
là, nous pourrions faire

un cadeau de plus !!!
Là haut dans les nues
Il(s) ne nous voi(en)t plus
Amour que veux tu ?

Qu'Il(s) nous réponde(nt)
A la seconde
Quand dans ce monde
Sifflent les bombes

Moi, je suis là
Regarde moi
Tout ici bas
N'attends que toi

Si sur ta peau
Tu veux de l'eau
Moi, du soleil
Crois moi c'est pareil

Oublie tes parents
Nous pourrions scéant
Quel que soit notre age...
....???....
=================
Bon, ben maintenant qu'il reste plus qu'une ligne à écrire
Je vous laisse...
...
Comment ça "HO NON"
Ha vous voyez,
j'entends des "HO OUI"
:-)
...
De toute façon,
vous allez pas me dire que cinq ou six syllabes...
ça vous fait peur ?
Alors à vos plumes....

Posté par tzenga à 18:54 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

Mais qui c'est ce mec ?

"Fada ?", "Conquérant de l'inutile ?", "Artiste de l'éphémère ?",
"Sportif accomplit ?", "Hedoniste à l'imperatif ?",...

Mais qui c'est ce mec ?
(Lien vers son site)

Rien qu'à voir la tronche de ses outils...

_home_guillaume_desktop_images_ultimate
***************
Tu... Tu... Tu t'demande !!!
***************
Et puis faut voir aussi quesqu'il en fait de ses outils...
"De nuit", "avec un sifflet", "suicide collectif",
"Guillaume Tell", "le Touch'n go", "la pétanque",
"depuis un vélo !",
"depuis un monocycle !!",
"depuis une mongolfière !!!",
et le bouquet final...
Le "strip boomerang !!!!!"

Hé oui...
l'aviez vous deviné ?...
Ces espèces de... "machins"
sont des boomerangs !!!

En tout cas une chose est sure...
Ce mec est un passionné !!!
....
Grave de grave !!!
....

Posté par tzenga à 17:53 - Commentaires [3] - Permalien [#]

18 mai 2005

Vous mé réconnaissez ? no ?

_home_guillaume_desktop_images_dolto
Vous mé réconnaissez ? no ?

Pourtant vous êtes nombreux à m'avoir eu sur le dos pendant votre enfance !
Et, en général, vous en êtes plutôt content aujourd'hui.
Ben alors...
C'est moi !!!
Françoise...
Françoise DOLTO, bien sûr !

_home_guillaume_desktop_images_dolto_2
Ha ben vous voyez que vous me reconnaissez !

**********

Je crois que je vais commencer à lire ses bouquins,
je vous en reparlerais surement.
Mais si vous avez des avis,
si vous avez déja lu vous même...

Posté par tzenga à 19:52 - Commentaires [5] - Permalien [#]

17 mai 2005

Pour un week end... un phare...

Les phares sont les édifices utiles par excellence.
Et pourtant, approchons nous de l'un d'eux,

et le rêve nous emporte...

Paradoxal, mais ça ne rate jamais.

Alors, pour s'en sentir le gardien... un moment.
Pour que le regard attentif de la sentinelle s'éveille en moi... un instant.

Je crois que j'aimerais faire mienne cette demeure le temps d'un week-end.
En compagnie de l'Unique, si elle veut bien.

Un comme ça, par exemple
_home_guillaume_desktop_phares_nav

 
Mais pas un comme ça par pitié !!

_home_guillaume_desktop_phares_phares_atl_nord

Pasqu'alors...
c'est plus du tout le même trip
et chuis pô encore prêt !!!

Posté par tzenga à 07:50 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

15 mai 2005

Amour Photonique

Bon, ben c'ui là,
J'vous l'fourni brut de déco'
Venez pas m'demander une explication de texte...
J'en ai pôh !!!
....
Hop... Embarquement immédiat...
====================
Qui n'a pas connu l'émoi de ne pas être Seul
Celui là n'a pas connu l'Amour

Et les corps ne pèsent pas
Et les ames se nourrissent l'une l'autre

Comme une onde électromagnétique
Répondant aux équations de Maxwell

Nous voila Immortels et Infimes
Comme un photon...

====================
Hein ?
....
Ha ben oui ça fait bizzare comme vous dites !
....
L'amour avec un grand "TA" qu'y m'a dit en meul'vendant...
...
Vous pensez que je m'suis fait refourgé d'la cam'lote ?
...
Ha ben c'est Germaine qui va m'passer une dérouillé.
Vu qu'c'est l'argent des courses qui y est passé !
...
Ha ben ça m'apprendra... Tin !!

Posté par tzenga à 21:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

...Et pourtant elles chantent !!!

Ce matin vers 06h00 sur France 2 une emmission qui s'appelle AZIMUTS
Voila le seul lien que j'ai trouvé sur la toile : Cliquez

Au lesotho aujourd'hui,

  • La législation infantilise les femmes : Elles sont "légalement mineures" vis à vis de leur mari... et quand elle sont veuves,... Elles deviennent "légalement mineures" vis à vis de leurs enfants de sexe masculin...
  • Le ciel ne leur fait pas de cadeau : Le pays manque cruellement d'eau. Alors il n'est pas rare que les femmes passent plusieurs heures à attendre que leur puit remplisse UN seau...
Et pourtant...Elles chantent !!!

Eles se réunissent autour du puit.. et elles chantent... et elles sourient !!!

Si il y a là de l'HUMAIN...
Ne pourrais t on pas se réunir autour de nos espoirs et chanter ?....
Nous aussi ?

Posté par tzenga à 08:22 - Commentaires [5] - Permalien [#]

ETA espagnol

Le gouvernement socialiste espagnol
cherche à ouvrir des discussions avec l'ETA.
Selon des sondages,
61% de la population espagnole est "pour"

Des avis ??

Posté par tzenga à 07:45 - Commentaires [2] - Permalien [#]

Star War Episode III

Star War en avant première mondiale au festival de cannes ??

Ha parce que le festival de Cannes
c'est une "vitrine" du cinéma commercial américain ??
....
Ha bon d'accord !!
Fallait juste me prévenir...
....
OK c'est noté !!

Lien vers l'article de France 2

Posté par tzenga à 07:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 mai 2005

"Le monde selon Tzenga" en Fil RSS

Ayant enfin compris ce qu'est un fil rss,
(Il était temps)
"Le monde selon Tzenga"
propose désormais son contenu en fil RSS

Fil RSS du "monde selon Tzenga"

Posté par tzenga à 16:08 - Commentaires [4] - Permalien [#]

Un doute sur l'europe ?

Si vous avez un doute sur l'europe,...
Allez lire l'histoire d'Elise GAYE,

Selon moi, son histoire récente,
lui donne un recul que nous ne pourrons jamais avoir !!
Et ce 13 mai, Elise à fait part publiquement de son intention de vote.

Cliquez pour connaître la position d'Elise

Posté par tzenga à 03:12 - Commentaires [1] - Permalien [#]

10 mai 2005

ça rassure...

Si vous faites des fautes d'eaurthaugraf...
Alors, rassurez et rassérénez vous

En cliquant ce lien :
Leçon d'orthographe selon Bobby LAPOINTE

Posté par tzenga à 13:34 - Commentaires [2] - Permalien [#]

Le TAO du surf

Les surfeurs sont des "conquérants de l'inutile",
ils ont leurs "éverest".
Tout comme Sir Edmund HILARY
et le sherpa  Tenzing Norgay avaient le leur.

Les surfeurs cherchent LA VAGUE ULTIME.
Mais, à la différence des montagnes, les vagues sont éphémères.
Ainsi, les surfeurs ont une dimension de plus que les alpinistes,
dans leur "conquête de l'inutile" :
l'URGENCE !!!

Quand ils voient LEUR vague,
ils doivent se HATER de réaliser leur rêve.

Liens à voir :
Edmund Hillary, "un apiculteur sur le toit du monde"
Le Tao du Surf, commentaires de Pierre et  Jacques MAYOL, Joël DE ROSNAY

Posté par tzenga à 11:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

08 mai 2005

Blade Runner

Trés bon film !!
Je viens d'en trouver une trés bonne analyse sur internet qui m'apprends des trucs que je n'y avait pas vu...

 
Où est le cinquième réplicant ?

 


Posté par tzenga à 11:51 - Commentaires [6] - Permalien [#]

Vague...

Avez vous déja regardé une vague ?
Voici deux extraits de "Petite philosophie du surf" de Frédéric SCHIFFTER (éditions MILAN Collection "Pause philo")

XVII

En pleine mer, la vague saisie et creusée par le vent s'annonce au loin et avance à découvert. Visible, elle est aussi prévisible. Affaire de regard ou d'instruments. A son approche, les marins ont le temps d'avoir peur. Ils se préparent alors à l'affrontement ou à la fuite. La vague leur laisse l'alternative. Courageux ou prudents, ils demeurent héroïques. Qu'ils en réchappent ou qu'ils périssent, le combat est loyal.

XXI

Une vague ne se cache pas pour mourir. Elle aime disparaître sous le regard des hommes. A l'approche du rivage dont elle monte la pente sablonneuse ou rocheuse, elle se cabre pour exécuter une dernière pantomime menaçante. Puis, épuisée, s'effondre dans un fracas sourd qui se prolonge en un long grondement de ruines pulvérisées et bouillonnantes. Quand elle n'est plus qu'un flot blanchâtre, elle stagne en mousse collante au flanc d'une falaise, ou, si elle échoue sur une plage, le sable l'engloutit. Son âme s'évapore dans une vapeur d'embruns qui se déposent sur le visage des badauds. Parfois, ils pénètrent une poitrine. C'est dans le coeur d'un mortel qu'une vague, alors, rend son dernier souffle. La mélancolie est son ultime avatar.

Putain, ça donne envie d'aller faire du surf !!!
NON, MIEUX....
J'vais aller voir "Brice de Nice"...

Posté par tzenga à 11:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 mai 2005

KADO

Je ne résiste pas a l'envie de vous faire un cadeau.
a Marion (ma fille), à sa mère, a Syl, a Samie, a Libelila, a Misslight, a Facettes,
a Elise GAYE,...
Mais surtout à l'Unique... qui me porte et a qui je fait confiance.
Et si vous arrivez à chanter à haute voix sans pleurer (de joie)...
Sachez que vous êtes plus forte que moi.
************************************
Marie MyriamL'oiseau et l'enfant    
L'oiseau et l'enfant  

Paroles et Musique: J.Gracy, JP Cara F
note: Grand prix Eurovision de la chanson 1977 - France - 1er




Comme un enfant aux yeux de lumière
Qui voit passer au loin les oiseaux
Comme l'oiseau bleu survolant la terre
Vois comme le monde, le monde est beau

Beau le bateau, dansant sur les vagues
Ivre de vie, d'amour et de vent
Belle la chanson naissante des vagues
Abandonnée au sable blanc

Blanc l'innocent, le sang du poète
Qui en chantant, invente l'amour
Pour que la vie s'habille de fête
Et que la nuit se change en jour

Jour d'une vie où l'aube se lève
Pour réveiller la ville aux yeux lourds
Où les matins effeuillent les rêves
Pour nous donner un monde d'amour

L'amour c'est toi, l'amour c'est moi
L'oiseau c'est toi, l'enfant c'est moi

Moi qui ne suis qu'une fille de l'ombre
Qui voit briller l'étoile du soir
Toi mon étoile qui tisse ma ronde
Viens allumer mon soleil noir

Noire la misère, les hommes et la guerre
Qui croient tenir les rênes du temps
Pays d'amour n'a pas de frontière
Pour ceux qui ont un cœur d'enfant

Comme un enfant aux yeux de lumière
Qui voit passer au loin les oiseaux
Comme l'oiseau bleu survolant la terre
Nous trouverons ce monde d'amour
L'amour c'est toi, l'enfant c'est moi
L'oiseau c'est toi, l'enfant c'est moi

Posté par tzenga à 19:22 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

Credo ?

Credo
"Le Credo c’est l’ensemble des choses auxquelles ton cœur doit croire
et ton âme doit être apaisée ;
ce sont des certitudes qui n’admettent l’ombre du doute."

Posté par tzenga à 14:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Je mets sur "PAUSE"

Voilà,
je ne lirais pas vos blog (ni le mien) la semaine prochaine,
Boulot, Boulot
Mon mail me suit alors si vous le souhaitez n'hésitez pas,
Je répondrais... Mais uniquement au mails.
Si nos rencontres furent furtives...
Rappelez moi le contexte SVP

Posté par tzenga à 13:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Définitions...

Il y a quelquefois des définitions trés jolies :

Naïrobi
(capitale du kénya) :
"Rivière où coulent les eaux fraiches"

"Fada"
(terme d'argot marseillais) :
"Illuminé par les fées"

Posté par tzenga à 08:53 - Commentaires [4] - Permalien [#]

"Vous prendrez bien un peu de recul" [Paris-première]

Si nous étions "conscient"...
Si nous nous considérions "responsable"...

Alors zou, faites chauffez les magnétoscopes, et regardez,... et faites regarder...
Elevez le débat !!
Pour que ceux dont les cerveaux sont "rendus disponible"
par "TF1" et "la ferme des célébrités"... Se reveillent !!

====================================
Invités :
Alexandre ADLER (AA) (politologue - spécialiste de géopolitique)
Hubert VEDRINE (HV) (ancien ministre)
Valérie LECASBLE (VL) (directrice de publication à "france soir")
Marie HOLZMAN (MH) (écrivaine - sinologue)
animateur :
Philippe GILDAS
====================================
- sujet Airbus A380 :
AA : "On transporte chaque année en avion, l'équivalent de la population MONDIALE"

- sujet "Le liban"
AA : "Il faut aider la syrie ! C'est une dictature, mais une "petite" dictature ! Hassad est un "despote" mais pas un "tyran". Et nous avons tout a perdre d'un effondrement de la Syrie..."

(Tzenga : Cette position est étonnante ! Mais elle émane d'un homme de valeur !! Considérons là !)

- sujet "La constitution européenne"
AA : "Traité pour traité!!... Le TCE est PLUS FAVORABLE à la France que ne l'était Maastrich et L'euro"

- sujet "Le textile chinois"
VL : "Ne focalisez pas !! Le textile chinois est "peu dangeureux" pour notre économie! Regardez leur informatique!! Bill GATES lui même pense que se sont eux les meilleurs !!"

AA : "Il faut néanmoins accorder une protection relative et temporaire à certains secteurs comme l'agriculture et le textile. Car détruire les emplois A LA VITESSE où ils sont détruits au méxique c'est détruire l'ALENA. Dans le domaine du textile, les pays "couts moyens" (comme le mexique et l'Ile maurice) subissent la vague chinoise de PLEIN FOUET !! Le phénomène est beaucoup trop RAPIDE !"

(Tzenga : une telle "protection relative et temporaire" a éxisté sous la forme d'un avertissemnt au secteur du textile "ATTENTION : dans dix ans les frontières s'ouvrent !!". Les Français n'ont tout simplement pas su mettre à profit ces dix années.)

HV : "Aujourd'hui, la chine soutient l'économie américaine en lui envoyant son épargne, et les américains soutiennent la chine par l'exportation des produits dont ils sont demandeurs. C'est un tango à deux."

(Tzenga : Souhaitons que la musique ne s'arrête pas trop brutalement !! vous connaissez le jeu des chaises musicales ??)

AA : "Le soutient financiers de la chine aux états unis represente aux environs de UN MILLIARD DE DOLLARS PAR JOUR"

(Tzenga : les conversations se sont percutés et je n'ait pas bien entendu cette réplique, il faudrait vérifier)

MH : "La PREMIERE chose à faire en chine c'est mettre en place des SYNDICATS"

Philippe GILDA (animateur) : "La chine avec 1 300 000 000 d'habitants, avec des fusées et des engins nucléaires, plus un système politique autoritaire... ça vous fait peur ?"

AA : "Je ne crois pas qu'ils aient TOUT les moyens. Mais ils commencent à se prendre au sérieux !! Les "chemises"... passons ! Mais s'ils se rendent capable d'un développement AUTARCIQUE. Alors un expansionnisme militaire est possible..."

HV (en accord aved MH) : "Je ne pense pas que les chinois aient EN EUX le "logiciel"... "prosélite". Que nous avons EN NOUS... nous, les chrétiens et les musulmans !!"

HV : "En regardant le monde d'aujourd'hui, on constate une IMBRICATION de tout dans tout"
(il "entrelace" les doigts de ses deux mains)

- sujet "lundi de pentecote"
VL : "la "petitesse" du problème par rapport au sujet précédent fait sourire"
(elle sourit effectivement)

AA : "Politiquement parlant. Il aurait été préférable de choisir le 11 novembre"
(Tzenga : Cette journée de commémoration d'une ancienne guerre européenne pourrait aujourd'hui sortir des esprit, sans que ce soit un mal
Naturellement : cette commémoration reste importante, mais y consacrer une journée n'est plus necessaire)
=============================================================
Accessoirement, TOUT LES QUATRES SONT POUR LE "OUI",
et tous semblent comprendre ce besoin de réforme qui est en nous les "petits".

Posté par tzenga à 08:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 mai 2005

Prise de teuté [4]

Tiens, en répondant sur un autre "blog",
je me suis pris la tête moi-même
ce qui vaut toujours mieux que de la prendre aux autres...
Et ça a donné ça...
======================
Moi, je me suis "définit" comme une "entité qui ne veut pas mourir"...

Dans cette phrase, il y a le coté "corps", car ce sont les corps qui sont voué à "mourir".

Il y a aussi le coté "esprit" car la "volonté" que j'exprime de ne pas mourir vient de mon "esprit".

Ainsi je suis une "entité" dont l'"esprit" veut a tout prix protéger le "corps".

Chez moi, l'esprit et le corps sont alors indissociable.

Si je n'étais qu'"esprit", je serait immortel...(c'est un peu rapide mais bon)
Si je n'étais que "corps" je n'aurais aucune "volonté" et ma vie serais sans intérêt puisque sans conscience d'elle même.

Cela n'a rien a voir avec "pourquoi je suis moi"...
Mais cela à a voir avec le "MOI", qui selon moi ne peut pas se dissocier du "corps".

Pour moi, cette première étape d'indissociabilité est FONDAMENTALE !!!

Ensuite, "pourquoi, suis-je moi ? (et pas un autre)"

Cette question devient facile, si l'esprit et le corps sont indissociables, car alors, je suis différent des autres car j'ai mon corps PROPRE. Et c'est suffisant pour individualiser mon "esprit".
============
Cette question de "esprit/corps" indissociable est pour moi réglée une bonne fois pour toute !
============
Le dur, pour moi, à été de "concevoir" que ma richesse intérieure que je juge Immense, puisse avoir son égale dans le "corps/esprit" d'un autre que moi.

Je trouvais inconcevable que l'entité que je croisait dans la rue puisse contenir un monde intérieur aussi vaste que le mien. Je le percevais bien comme ayant deux bras, deux jambes et une tête, mais je ne voyait pas au delà.

Le plus dur pour moi, à été d'admettre que les autres HUMAINS sont COMME MOI !!!

ça parait con, mais une fois que tu l'a admis, tu cherches aussitôt à entrer en contact avec cette autre "conscience" dont tu peut toucher le "corps" du doigt.

Et en essayant d'entrer en contact avec cette autre "conscience", cela à accéléré mon cheminement propre en constatant la similitude des "consciences".

Pour m'expliquer, je prends des images au monde des micro-ordinateurs "PC",
çe ne sont que des images bien sûr...

Mais pour avoir essayer d'explorer la question avec d'autres humain...
Je trouve, que finalement, nous avons tous un "hardware emotionnel" TRES TRES semblable !!!

====
Attention, quand je dis "Hardware" cela ne signifie pas "matériel".
Le "hardware émotionnel", c'est pour moi, les "capacités de notre esprit" d'HUMAIN
====

Ce "Harware emotionnel" est tellement similaire d'un individu à l'autre que c'en est même fascinant !!

Nous sommes fait "d'angoisses", de "peur paniques", d'"intuition", de "doutes", d'"espoirs", de "solitude", d'"amour"....

Et toute ces choses, prises une par une, sont TRES TRES semblable d'un individu à l'autre.

Ce qui change, c'est le "software", ou l'"acquis" selon moi...

"De quoi à tu peur" est différent d'un individu à l'autre,
mais la "peur" est la même.

"De quoi rêves tu?" est tres différent d'un individu à l'autre,
mais la "capacité de rêver" est la même.

"Qui aime tu ?" est tres différent d'un individu à l'autre
(y'a qu'à voir la différence entre homo et hétéro pour constater que ça n'est pas le même "objet" que l'un et l'autre aime)
Mais l'"amour" lui même, est identique que tu sois homo ou hétéro !!!

ça c'est CERTAIN CERTAIN CERTAIN !!!

Et quand je dissocie mon "hardware emotionnel" de mon "software emotionnel".
il est beaucoup plus facile de me libérer de mon "software",... de mon "acquis".

Quand je concoit que ce qui fait de moi un HUMAIN,
ça n'est pas "QUI" j'aime, mais tout simplement ma "capacité à aimer".
Alors, il deviens tres facile d'aimer un homme, ou une femme indifféremment.
L'important pour ma condition humaine, c'est que je ne sois pas dépourvu d'amour.
L'"objet" de cet amour est sans importance.

Ceci est un exemple qui montre qu'il est facile de se départir de préjugés "acquis" (ils le sont tous)
quand on concoit que l'essentiel de l'humain est dans ses "capacités emotionnelles"
et non pas dans la manière qu'il a de les "extérioriser".

========================================

Je vous donne le lien de mon "com" si ça vous intéresse : Cliquez ici
...Et puis aussi un autre de mes "com" sur le même blog : Un dernier pour la route...
ça part d'un texte sur SPINOZA, mais j'peut rien garantir

====
Vous savez moi, les remplaçants j'les connait pas...
[télé-magouille]
[les inconnus]
:-)

Posté par tzenga à 23:37 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

ITER

ITER ? La fusion ?
Voila des idées qu'elles sont bonnes !!
Bon, c'est sur que leurs bignou, ça se construit pas que avec des idées.
C'est sur que ça ressemble un peu à la bouée gonflable de ma fille, (le canard en moins)

Mais...
ça peut pas péter. Pas comme Tchernobyl.
ça fait pas caca partout. Pas comme les bignous a uranium.
ya de l'hydrogène partout. Là ou ya la mer... ya de l'hydrogène... alors t'as qu'à voir

Janvier 2016... Hop ils balancent la sauce !!

Pas de pessimisme les p'tits gars l'humanité est en marche !!
Et l'humanité,... qui c'est y l'humanité ?
...
Qui a dit "un journal" ?

http://www.iter.org/

Posté par tzenga à 19:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Mon "coeur" explose !!!....

   

Mais je voterai quand même "OUI" le 29 mai
Voici un texte que vous pourrez lire en intégralité sur
http://etienne.chouard.free.fr
exactement c'est à
http://etienne.chouard.free.fr/Europe/index.htm

Voila un homme qui a du coeur !!!!


J'ai fait un résumé de ce qui me paraissait important
les PRINCIPES
les CONCLUSIONS
les MISES EN GARDE
les LIMITES [de ce texte]
les LIMITES [de l'auteur... mais fixées par lui même]
Ce gars là est quand même professeur de droit en BTS
ce qui le place largement au dessus de moi pour juger de la constitution


Typographies :
les lignes du type
[...]=============================================
sont les passages que j'ai coupé pour résumé et par ce que ce qui m'intéresse moi c'est le "coeur" des humains. le "noyau".
Ce que j'ai reproduit ici, je n'y ait pas touché une virgule.

Mise en couleur :
J'ai mis en gras certaines choses pour les faires ressortir
J'ai mis en bleu ce que je considère comme des "lignes de force" ou des idées HUMAINES
J'ai mis en rouge un seul mot :  TYRANNIE !!!

Tout ce que vous lirez ci dessous est ARGUMENTE,
en termes simples par l'auteur et en références à des ouvrages et des articles.
(Pour faire court, vous pouvez ne lire que le [gras]

, et si vous êtes séduit...)

Je trouve ce texte FOR-MI-DA-BLE !!!
Car j'en avais révé et IL L'A FAIT
Il a analysé la constitution par le menu
J'arrête là et je vous laisse découvrir...

[...]==============================================

Ainsi le peuple dit : « Toi, le Parlement, tu fais les lois, mais tu ne les exécutes pas. Et toi, le Gouvernement, tu exécutes les lois, mais tu ne peux pas les écrire toi-même. » Ainsi, aucun pouvoir n’a, à lui seul, les moyens d’imposer sa volonté. Ceci est essentiel.

« D’autre part, si l’un des pouvoirs estime que l’autre a un comportement inacceptable, il peut le révoquer : l’assemblée peut renverser le gouvernement, et le gouvernement peut dissoudre l’assemblée. Dans les deux cas, on en appelle alors à l’arbitrage (élection) du peuple qui doit rester la source unique de tous les pouvoirs. » Il faut que chaque pouvoir ait à rendre des comptes et se sache contrôlé à tout moment. Ceci est également essentiel.

C’est peut-être ça, la meilleure idée du monde, celle qui libère de la crainte d’un despote.

Dans le cadre de ces limites (deux chambres et menace de dissolution), le Parlement devrait jouer un vrai rôle législatif, avec l’initiative des lois, la possibilité d’amender les textes dans tous les domaines, un vrai rôle dans la fixation des impôts (c’est un de ses rôles primitifs essentiels : contrôler le poids des prélèvements opérés par l’autorité publique)…

[...]==============================================

La Commission est cependant un lieu de pouvoir important. Exemple : le commissaire chargé du commerce international, par le mandat qu’il a reçu une fois pour toutes, est le représentant unique de l’Union dans toutes les négociations internationales (OMC et autres). À lui seul, cet homme concentre donc un pouvoir vertigineux. C’est à ce titre qu’il négocie l’AGCS (Accord général sur les services, gigantesque projet de dérégulation[32], version mondiale de la directive Bolkestein) au nom de tous les Européens, mais dans le plus grand secret : il ne rend aucun compte au Parlement des négociations qu’il mène sur un accord qui va pourtant profondément changer la vie de tous les Européens, et le Parlement ne peut pas lui imposer de rendre des comptes[33].

On peut donc déjà observer des signes tangibles d’une dérive de type tyrannique. Et le "traité constitutionnel" verrouille pour longtemps un déséquilibre institutionnel qui le permet.

[...]==============================================

Comment les analystes et commentateurs peuvent-ils glisser là-dessus comme si c'était secondaire ? C'est l'Europe à tout prix ? N'importe quelle Europe ? Même non démocratique ?! On n'a pas le droit d'en parler sans être qualifié d’antieuropéen ?

L’argument selon lequel "c’est partout pareil" ne me rassure pas mais m’inquiète plus encore : pendant que la plupart des citoyens négligent la démocratie, hypnotisés par la pub, le foot et la télé, d’autres s’en occupent activement, et discrètement, on voit comment.

On nous dit : « ce texte est meilleur qu’avant, il faudrait être idiot pour refuser de progresser ». C’est masquer qu’avec ce texte, on ne ferait pas que progresser : on figerait, on bloquerait, on entérinerait, on renforcerait, on donnerait pour la première fois une caution populaire aux textes qui s’en sont dispensés jusque-là, on voit pour quel résultat.

Même mieux qu’avant, le texte proposé est dangereux.
Montesquieu doit se retourner dans sa tombe.

[...]==============================================

En établissant une Constitution par voie de traité, procédure beaucoup moins contraignante qu’une lourde assemblée constituante, (publique, longuement contradictoire et validée directement par le peuple), les parlements et gouvernements, de droite comme de gauche, ont fait comme s’ils étaient propriétaires de la souveraineté populaire, et ce traité, comme les précédents, peut s’analyser comme un abus de pouvoir : nos élus, tout élus qu’ils sont, n’ont pas reçu le mandat d’abdiquer notre souveraineté. C’est au peuple, directement, de contrôler que les conditions de ce transfert, (à mon avis souhaitable pour construire une Europe forte et pacifiée), sont acceptables.

[...]==============================================

La démocratie n'est pas éternelle, elle est même extrêmement fragile. En la croyant invulnérable, nous sommes en train de la laisser perdre.

[...]==============================================

Quant aux opposants au traité, ils ne convaincront vraiment ceux qui, pour l’instant, votent oui en se bouchant le nez faute de mieux (il y en a tant…) qu’en proposant une alternative crédible, une perspective plausible.

C’est une vraie faille dans mon raisonnement, vous savez, celle que je cherchais au début : je ne vois pas bien comment faire changer de cap à ce paquebot, et je ne vois pas non plus comment recommencer à zéro, il faudrait être plusieurs.

La masse des messages que je reçois tous les jours a une unité, une cohérence, une force : quel que soit le bord politique (et ça vient vraiment de partout), le sentiment général est fondamentalement proeuropéen et exigeant sur la démocratie et le respect de la volonté des peuples. Et il y a beaucoup d’humanité et de générosité dans ces messages (à part les affreux qui m’insultent, mais ils sont très rares).

J’y vois un socle (ou un germe de socle) pour que les politiques professionnels se ressourcent, se regroupent différemment, modifient leurs programmes, et imaginent un projet pour l’après non, une vrai Europe pour les hommes, pas pour les États. On a bien deux ou trois ans pour rallier nos frère européens et engager cet élan partout, n’est-ce pas ?

[...]=======================================

J’ai entendu à la radio, il y a quelques semaines, une phrase qui a fait mouche, qui depuis résonne sans cesse dans ma tête et qui me change. Elle dit : on ne naît pas citoyen : on le devient.

[...]===============================

Je répète ici que je n’ai absolument aucune autorité pour expliquer le droit communautaire que je découvre en ce moment, pas à pas (de surprise en surprise).

[...]======================================

Je suis professeur de droit, d'économie et d'informatique, en BTS, dans un lycée de Marseille, j'ai 48 ans, quatre enfants, je n'appartiens à aucun parti, syndicat ou association. Dans ma vie, j'ai fait beaucoup plus de parapente que de politique où je suis vierge, un débutant absolu qui s’est "réveillé" il y a six mois, et où je ne ferai pas de vieux os (le vol libre est une drogue dure qui me rappellera vite à elle).

Je ne suis donc le "sous-marin" de personne (question marrante reçue récemment).

Je suis un simple citoyen, "de base"… :o)

J’ai reçu des propositions de publication sur des sites ou dans des revues que j’ai acceptées sans contrôler que la CIA ou le KGB n’agisse en sous-main. De nombreux sites ont déjà publié des liens vers ce texte, parfois sans m’en parler, et ils font bien.

[...]=======================================

Ne me rendez pas non plus responsable de tout ce que devient ce document, de toutes les prévisibles récupérations et déformations. Chacun comprendra qu’il m’échappe et vit sa vie tout seul… :o)

Je ne cherche à manipuler personne : je me trompe peut-être dans mon analyse, j’attends simplement qu’on me le démontre et un débat respectueux est toujours fertile : "de la discussion jaillit la lumière" me disait mon père quand j’étais petit.

S’il vous plaît, fiez-vous surtout aux idées et arguments, abordez le débat comme si votre interlocuteur était de bonne foi, sans noires arrière-pensées, et ne vous laissez pas polluer l’analyse par des considérations parasites.

Ce débat important appartient au commun des mortels, c'est la beauté de la démocratie, ne le laissez pas confisquer par les experts. Lisez, réfléchissez et prenez la parole sans complexes :o)

Ne me reprochez pas les erreurs éventuelles comme si j'étais malhonnête : elles sont prévisibles, prévues, et pas du tout définitives si on recherche sincèrement à identifier les vrais enjeux de ce traité : admettez que la tâche est rude avec ce texte complexe et sibyllin, et qu'on est beaucoup plus forts à plusieurs pour affiner une critique qui deviendra (peut-être) finalement irréfutable.

Posté par tzenga à 11:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Histoire vraie...

Laissez moi vous raconter une histoire...
Une histoire d'Humains et de mathématiques...

Hooaaa !!! tout de suite les préjugés !!!
Non, lisez plutôt car tous les termes mathématiques de ce texte, je vous les donnes mais ils ne m'intéressent pas, là n'est pas mon propos.
Ce qui m'intéresse, c'est le "coeur" de l'humain.

Il était une fois, les nombres naturels (l'ensemble N !) ceux là nous servaient à compter nos moutons, et a savoir si tous étaient bien rentrés dans la bergerie la nuit venue.
Ceux là nous furent bien utiles pendant des siecles... et nos besoins étaient comblés !!
Ensuite vinrent les relations humaines... et l'un dit à l'autre
-"Ton chien m'a tué 3 moutons, rends les moi".
-"Cela est vrai mais je ne suis pas pasteur, je n'ai pas de troupeau, pas de mouton, peut tu attendre le mois prochain, je t'en ramènerais 3 de la ville voisine ?"
Le pasteur méfiant, mais de bonne volonté dit :
-"Entendu, marquons cela quelque part et l'affaire est close"

J'arrête là ce dialogue qui n'a d'autre but que de montrer combien les nombres et les mathématiques ne sont pas quelque chose d'étranger au coeur des humain.
Mais avez vous senti le problème? Avant cette discussion, "il y avait", ou "il n'y avait pas" de moutons dans les patures... Et là, il fallait inscrire quelque part une "dette" de trois moutons. Une existence "virtuelle" qui se manifestait pas un "manque".

Les humain inventèrent les entiers "relatifs" (l'ensemble Z). La sciences des mathématiques pris son essor !
Ils découvrirent que "Z" était "symétrique" par rapport à "zéro" et qu'il constituait un "groupe" par rapport à "l'addition". Ils ne s'arrétèrent pas en si bon chemin, et souhaitèrent partager 3 pommes équitablement entre 4 enfants.
Je vous entends d'ici crier "la compote, la compote, la compote..." bande de petit malins !!! Mais les mathématiciens détestent la compote, c'est comme ça, il veulent une "structure" pour leur pensées.
3 pommes, 4 enfants ? comment faire ?
Les hommes se triturèrent le cerveau posèrent des hypothèses, firent des ratures, puis revinrent avec "Q" !!! Un nouvel ensemble mathématique !! L'ensemble des "rationnels", l'ensemble des "fractions". He oui, comme quand vous étiez petit !! Et cet ensemble était PARFAIT !! il résolvait TOUS les problèmes du quotidien, les partages équitables, les mesures aussi présicent soient elles, les "dettes", que sais-je encore... C'était PARFAIT !!
Mathématiquement parlant "Q" est un "corps" (j'entends ceux qui rient !!!) : c'est à dire que c'est un "groupe" par rapport à "l'addition" mais également un "groupe" par rapport à la "multiplication".
Véritablement, les mathématicien pensaient toucher là à "l'ultime" du monde des nombres. Ils regardait ce "corps" avec bonheur, se délectaient de son "harmonie" et de sa "complétude", de son infinie "précision" (car "76589876213 / 65438769534132" est déja tres proche de "76589876214 / 65438769534132" mais si cette précision n'était pas suffisante, il n'y avait qu'à allonger la fraction.)
Enfin bref, les mathématiciens voyaient dans les "rationnels",.. ne tergiversont pas du "DIVIN"!

Un des meilleurs mathématiciens de l'époque "Pythagore" (ça vous parle un peu peut être?) avait fondé son école. Le "DIVIN" des "rationnels", (la spiritualité) était tres présente dans cette école, qui ne laissait pas libre cours à toutes les formes de pensées, il y avait des règles tres strictes.
Un jour un jeune étudiant essaie pour s'amuser (y'en a !!) de résoudre un problème pris au hazard de ses pensées "quelle est la fraction qui represente la longueur de la diagonale d'un carrée?". Vous qui vivez aujourd'hui vous le savez? Ce qu'il cherche, c'est "racine carré de 2". L'étudiant cherche, cherche, cherche... ET TROUVE !!! ho stupeur, ça n'est pas un "rationnel" !!! Pas besoin de refaire le calcul, l'évidence est là sous ces yeux... lui même n'y crois pas !!! il ne "comprends" pas son résultat !!! Il n'en "saisi" pas la "nature" !!! Il est désemparé !!! Il cours voir ses professeurs (à cette époque je crois que le maître Pythagore est déja mort. je ne sais plus) et leurs demande non pas "ou est mon erreur ?" car il sait que son résultat est juste !! Il demande "aidez moi, le monde s'écroule !!! l'Harmonie est entachée !!!" Les professeurs vérifièrent les resultats... CORRECT !!! Eux, hommes de sagesse s'il en était, emprunt de tres haute "spiritualité", se retirèrent pour comprendre... APRES MURE REFLEXION (et c'est là tout le "l'extraordinaire" de la chose) il décidèrent de TUER le jeune étudiant plutot que d'avoir à remettre en cause leur "vision" des choses.
Cette "harmonie" si "parfaite" de l'ensemble des nombres "rationnels" avait commis un meurtre... a travers la main armée d'hommes de grande sagesse.

Et si dans le raisonnement mathématique de ce jeune il n'y avait aucune erreur,
Moi, je me demande dans le raisonnement spirituel de ces hommes de sagesse, où fut l'erreur ?
PIRE !! est ce qu'il y a eu une erreur ? parce que véritablement, ces hommes étaient des sages !!

Est ce que l'écroulement du monde virtuel qui était EN eux, à emporté leur raison et les a transformé en meurtriers ?
Ou ont t-il considéré que l'holocauste ("sacrifice exigé" par opposition à "sacrifice offert") de l'un était nécessaire au calme et à la tranquilité des autres,... de tous les autres,... du monde !!!

Car, n'en doutez pas, cette "révolution intérieure" aurait eu des manifestations "extérieures". S'il avait rendu cela publique, il y aurait eu des violences et des morts !!! Parce que les "esprit faibles" "peu spirituels" auraient perdu toute raison !!! C'est sûr !!!

Il faut se mettre à leurs place... l'Harmonie du monde s'éffondrait !!!!
================================
Si des mots vous choquent dans cette histoire, demandez moi de les retirer. J'accepte d'avance. Car les mots sont trompeurs. Mais pas de "polémique" sur les "mots"... s'il vous plaît.
Je peut même tous les retirer pour éviter les vaines disputes. Car seul le "coeur" de l'Humain me préoccupe. Son "noyau". Pas les mots, que je sait pertinnement être "trompeurs".
================================
"Le language est source de malentendus" Antoine de St-Exupéry
================================
[Des nombres entiers aux irrationnels--math pures--pdf]

Posté par tzenga à 07:23 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

04 mai 2005

Prise de teuté [3]

Ha ben vous connaissez pas la dernière, je suis tombé par hazard (ouais bon on va pas chippoter) sur une page, et je crois que je suis
ésotérique ou ésoteriste ou esoteristique, enfin bon j'me rappelle plus
On en apprends tous les jours... Heu au fait ? c'est grave docteur ?

Posté par tzenga à 16:23 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Prise de teuté [2]

Je place ce lien dans la catégorie "Fascinant"
Connaissez vous Antoine de St-Exupéry ?
Pour vous, "le petit prince" ? c'est un livre pour enfant ?
Oui ? Non ?
Aucune réponse ne me convient tant que je ne connais pas votre coeur

Posté par tzenga à 12:58 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

L'horizon...

L'horizon existe, mais il faut le chercher en nous
Posé en "com" sur ce "post"

Posté par tzenga à 10:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

Idée rassurante

Je ne sais vraiment pas si les idées rassurante sont les bonnes.
Je le crois c'est tout.
Alors lisez ce "post"  et mon "com" à eux deux (une à deux minutes de lecture) il m'apportent, à moi, une idée rassurante.

Posté par tzenga à 09:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

A lire !!

Un lien vers le site de "Babouze"
J'aime pas le jeu de mot du titre mais le texte est impeccable à mes yeux .
Il n'est pas "dur" : il est juste informatif. Lisez le.
"la mort sure"

Posté par tzenga à 08:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

"C'est mieux ensemble" [France 3]

Coluche aurait pu dire :
"Cette émission, c'est comme le pinard, ça devrait être O-BLI-GA-TOIRE !!"
Sans dec, elle est terrible !!

Connaissez vous la "nounoursologie" ?
C'est trés sérieux !!

Ce sont des médecins qui se sont penché sur le problème "Comment dédramatiser l'acte médicale qui stresse trop les patients enfants". ça n'a pas été dit mais je pense pouvoir dire que ce stress entrave l'éfficacité du dit acte médical. La question est donc SUPER BONNE !!
Et ils ont trouvés... les petits malins !!!
Ils demandent à des enfants bien portants de venir faire soigner leurs "doudous"
Et comme si l'enfant était le parent du doudou, il guide son doudou à travers les salles de l'hopital.
A ce moment là, il est RESPONSABLE de son doudou. Et tout naturellement, son lien d'amour à son doudou, lui fait voir tout ce qu'il ne voit pas en lui mêm. Démonstration :

Medecin - Alors qu'est ce qu'il a ton doudou ?
Enfant - Il s'est fait roulé dessus par plusieurs camion !!
(l'accident est imaginaire! Quoique... quand on connait l'imaginaire des enfants !)
Medecin - Ho ben dis donc, il doit avoir tres mal. Il faut vite lui faire une radio !
(L'enfant comprends l'urgence !)
...
on change de salle direction la radiologie !
...
Medecin - Bonjour, je suis le radiologue
(le radiologue deviens celui qui va soulager son doudou, son titre n'est plus effrayant)
Medecin - Tiens, on va le mettre là comme ça
(les machines sont factices mais ressemblantes,
à ce moment, la blancheur, la froideur, n'existent plus...
Il n'y a plus qu'un OUTIL destiné à soulager ce pauv' doudou)
Enfant - T'inquietes pas Gertrude, ça fait pas mal du tout !!
(L'enfant ressent le stress de son doudou,
mais là encore, l'enfant fait la part des choses,
il n'a pas les mots, mais il sent bien que le stress du doudou n'est qu'un EPIPHENOMENE !!!
l'essentiel, est qu'il aille mieux !!)

Tout se passe en douceur...
Génial non ?

Posté par tzenga à 06:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Comment dire...(poème)

Loin de la capitale
Moi, je vous connais mal
Je suis un cul terreux
Et j'en suis bien heureux

Comme vous je n'suis qu'images
Tracteurs, veau, vache et plage
Voila mon intérieur
Et pas le votre ! Malheur !

Et vous me dites "métro"
"musées", "Montmartre", "boulot"
Vous essayez de me parler
Où pouvons nous nous retrouver ?

Je veux croire qu'il y a en moi
Quelque chose qui est en toi
Que je sois toi un moment...
Que tu sois moi un instant...

Je cherche ma "tour Eiffel"
Je cherche ton "écuelle"
Je tourne en rond et mon coeur saigne
Un sentiment... Ma quête est vaine

Mais les muses sur ma place
Connaissent celles de Montparnasse
Elle me guident à petits pas...
Je lève la tête, qu'est ce que je vois...

"Passant, Souviens toi !"

Posté par tzenga à 06:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Une photo

Moi d'habitude, je ne suis pas trés photo, mais là, OUI !!
Car la légende d'une phrase inscrite au dessus de la photo,
C'est exactement moi.

<lien vers la photo>

Posté par tzenga à 06:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 mai 2005

Des "coms" je vous en supplie

Je suis content que Syl ait décidé de relancer le débat sur le message "choking".
Car cela m'a permis de developper un peu plus ma vision des choses dans le "com"
"la guerre en Irak?"
Allez lire ce long "com" et dites moi si vous pensez que je suis loin de la verité.
Si vous pensez que j'approche de la vérité,
Alors commentez le présent message pour me le dire
et je continue...
Sinon "no problemo" je m'arrête.
A vos claviers...

Posté par tzenga à 21:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Civilisations oubliées...

Précolombiennes, Nazca
Pharaoniques, "Ce que nous faisons dans la vie résonne dans l'éternité"
Aborigènes, "La terre ne leur appartient pas, Ils appartiennent à la terre"
Pascuane, Les Moaïs, L'homme-oiseau, l'Oeuf-centre-du-monde
Amérindiens, "leurs croyances   témoignaient d’un immense respect envers la nature"

Fascinant !!
Quelles représentations du monde !!
Aujourd'hui, nous avons la notre, mais...
n'avons nous rien à apprendre de ces humains là ?

Posté par tzenga à 18:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Exoplanètes

A ce jour, on connaît une centaines d'étoiles (133 actuellement) entourées de planètes....
La première découverte d'une exoplanète date de 1989... il y a seize ans à peine!! En moyenne, on en découvre une nouvelle chaque mois.

<Site web de l'observatoire de paris>

Posté par tzenga à 17:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le monde me fascine

Nous avons, sous nos yeux, en France des savoir-faires perdus !!
les cathédrales gothiques.
La conception de tels monuments est  aujourd'hui un mystère.

Amiens (1269) Inscrite au Patrimoine mondial de l'UNESCO, la cathédrale d'Amiens est, avec son volume intérieur de 200 000 m3 le plus vaste édifice médiéval de France
Beauvais (1272), Les architectes actuels, sont incapables de garantir la bonne tenue de la voute. C'est un peu comme si on ne savait pas pourquoi elle tient en place... et pourtant... elle tient !!! Depuis des siecles !!

Fascinant !!

Posté par tzenga à 17:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Sept à Huit [2]

Le foot féminin :
Une seule réplique m'a marqué. C'est entre une fille et sa mère. Elles habitent les beaux quartiers. La fille est capitaine de l'équipe de foot féminine des quartiers "pas beaux", elle s'y plait et ne lacherait ses copines du foot pour rien au monde.

La mère - Mais ça te ferait pas peur d'habiter là bas ?
La fille - Tu dis ça parce que tu connais pas !

Pas de reproches, dans cette réplique de la fille à sa mère, pas d'agressivité. Non... Juste un rien de lassitude...
La lassitude de l'imcompréhension !!!

Posté par tzenga à 03:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Sept à Huit [1]

C'est drôle, depuis quelques temps, la télé, loin de me dire "tout va mal" me dit "tout va mieux"
Question d'état d'esprit, peut être....
NON, question d'implication !!
C'est parce que je vous écris mes pensées positives que j'ai l'impression de participer à ce "mieux". Participation toute relative mais qu'importe... Je suis là !!!

L'émission :
- Les handicapés au travail :
Le décor : Région de montpellier, Entreprise de recyclage d'électroménager, Atelier sécurisé, travailleurs handicapé mentaux,... et la bonne volonté !!
Pascal, employé de l'entreprise, est gentil, mais effrayant au premier abord. J'ai pris le reportage en route et ma première image de Pascal c'est :

Question - Pascal, Pourquoi ça te plait de travailler ici ?
Reponse - Parce que j'aime bien casser les choses... à coup de marteau dans la gueule !!!

Et v'la not' pascal de joindre le geste à la parole : BING !!! un grand coup de masse sur le vestige de machine à laver qui constitue son travail de l'instant. ça fait peur !!!
....
Au cours du reportage, pascal commence à forcer mon respect.
....
Fin du reportage :
Ce magnifique patron avec tous ses employés en vadrouille à paris pour une sorte de cérémonie des césars de l'entraide... je ne sais plus... kek chose de chouette !!
"Meilleure entreprise de france pour le travail des handicapés....." Roulement de tambour.?..?..?... PERDU !!!
C'est en bretagne que le prix s'en va. Pascal est déçu, il regarde toujours la scène, mais ses mains qui battaient l'air joyeusement depuis le début, sont maintenant jointes... entre ses genoux. Il est déçu !!

Question - Alors pascal ? Déçu ?
Réponse - [j'ai l'impression qu'il veut dire "oui..." mais il se reprends... Il dit :] c'est pas grave, c'est quand même nous les meilleurs.

Le reportage se termine sur l'image de Pascal, un bras autour du cou de son patron, qui se laisse gentillement faire. Toute cette troupe ne se laisse pas démoraliser : ils vont quand même féter ça, ne serait ce que pour profiter de Paris. Et comme c'est la fête, Pascal chambre son patron :
- Il a bien parlé le patron,... même avec sa tenue de cowboy !!!!

Pascal, j'aimerais bien un jour te serrer la main.... Parole d'homme !!!

Posté par tzenga à 03:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 mai 2005

J'aurais voulu être un géant...

J'aurais tellement voulu que le monde fasse de moi un géant.
J'aurais pu guérir le monde.
Alors, un jour de colère, me retournant vers le monde, j'ai lancé.

"Pourquoi m'a tu fait si petit, avec des bras si courts ?"
"Pourquoi pas un géant aux pouvoirs illimités ?"


J'ai attendu, et il m'a répondu...

Il a dit : "As tu trouvé tes limites?"
J'ai dit "Non, mais je peut presque les toucher"
"Reviens me voir quand tu les auras trouvés!"
Depuis je cherche,...

Quand même...
j'aurais préféré être un géant.

Posté par tzenga à 19:08 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

Des fois, chuis trop con

Si un jour, vous avez un ami à consoler, dites lui :

"Ami, si ton âme est pleine
De ta joie ou de ta peine
Qui portera la moitié?"


Moi, avant de lire ces vers
(Lamartine chanté par Brassens),
Si j'avais eu un ami à consoler, j'aurais dis

"Ami, si ton âme est pleine
de ta peine
Qui portera la moitié?"

J'aurais oublié l'essentiel !!
Des fois, chuis trop con !!

Posté par tzenga à 15:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Prise de teuté..

"Connais toi, toi même" Voila le sujet essentiel du "monde selon tzenga"
Mais cela est fait de beaucoup beaucoup de chose, et notamment de "prise de tête".
Si la "prise de tête" est votre "tasse de thé", Alors suivez ce lien...
Le texte est trop long, mais personnellement, c'est VOTRE avis sur MON "com" qui m'intéresse.
Alors, vis-àvis de moi, vous pouvez passer directement au "com".
Mais attention, la prise de tête, fait parfois mal à la tête, alors ne voyez en ce message qu'une invite à prendre une "tasse de thé"
Si vous n'aimez pas le thé... Je n'ai aucune raison de vous le reprocher.

Posté par tzenga à 12:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Exposition "Amazônia Brazil"

"Amazônia Brazil" <Lien vers le site du palais de la découverte>
Au palais de la découverte du 19 Avril au 14 Aout.

Dans le cadre de cette exposition, un bref reportage télévisé, m'a appris que la déforestation de l'amazonie se poursuivais actuellement à un rythme éffrayant :

"Chaque année, on déforeste l'amazonie de  l'équivalent de la surface de la belgique"

Alors comme devant Clipperton, Je regarde ce monde qui se détruit...
AMEN !!

Posté par tzenga à 09:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

......

 

====================
Fin de tous les maux
Mot de la fin
Je te tourne le dos

Je ne te regarde pas
Et constate avec regret
que avant mon passé
tu existait déja

Tu viendras quand tu voudras
Et tu me trouveras là
mais ne te rejouis pas
car, non, je ne dirais pas
"enfin"
===================
Posé en "com" sur ce "post"

Posté par tzenga à 09:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Mémoire

===================
mémoire
je t'en prie
je t'en supplie
ne me laisse pas choir

lourde rebelle
à mon bonheur
tu renie mes heures
les plus belles

tu t'acharne
mais je le sait
tu essaye de me tromper
vieille carne !!!
===================
Posé en "com" sur ce "post"

Posté par tzenga à 08:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 mai 2005

Huit lettres....

 

Il suffit de huit lettres pour atteindre le coeur
"TROP   TARD"
Huit lettres... Et un espace !!

Posé en "com" sur ce "post"

Posté par tzenga à 23:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Choking !!!

Je veut mettre en garde contre les mots.
Et si vous pouviez, commentez à bloc... je serais rassuré sur le contenu de mon message. Qui n'est pas simple car les mots sont piegeux.

J'ai trouvé sur un blog politique la phrase suivante :

Notre attachement à notre terre, à la terre nourrie du sang de nos ancêtres, ...

La suite n'a aucun intérêt pour ce que je veut dire.

Ce genre de phrase grandiloquente porte en elle une vérité qui fait écho en chacun de nous
Cette vérité quelle est elle ? C'est "Notre attachement à notre terre,"
En mots simple, nous avons dans nos familles, des parents morts au combat pour défendre certaines idées de justice et de liberté auquelles je crois, personnellement.
Attention, je n'ai pas dit "patriotisme","France",ni "république" ni aucun de ces mots que je considère piégeux.
J'ai dit "...des parents mort au combat pour défendre justice et liberté".
La mort de ces hommes que nous avons en memoire, nous lie à notre terre par un sentiment noble que j'espère vous transmette en évitant les pièges. Je pense à Jean MOULIN. Et nous avons, dans nos familles des Jean MOULIN de l'ombre. C'est certain.

Je me sens attaché à ma terre par la mort de ces hommes là.

Mais... Les images utilisées pour étayer cette vérité sont passablement choquantes et déplacés. Elles nous cachent le caractère essentiel de cette vérité.
Car... On ne nourrit pas la terre avec du sang. JAMAIS !!! JAMAIS !!! JAMAIS !!!

Mais avec du sacrifice !! Et c'est trés différent !!

Le sang n'est qu'un liquide rouge dont chacun connait la nature mais qui, en soi, est vide de SENS.
Seul le sacrifice contient la vérité dont je tente de vous parler.

Si je fait tout cet effort d'explication pour remplacer un mot par un autre. C'est pour qu'à l'avenir, ceux qui adhèrent à ma vision des choses, ne se laissent plus abuser par ces images grandiloquantes qui sont vides de SENS et par là même DANGEUREUSES.

Commentez s'il vous plaît...

Posté par tzenga à 21:26 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

Alors ouais..

..Attaquer la journée. Bon quand on est vacance, ça va. Pas de rush. On peut prendre le temps de comprendre ce nouveau monde sans s'énerver.
Je vais bien, tout va bien.
D'abord, on chope un bol qui trainait là, on le regarde et on pense "ça être bol !!" Bon, on progresse. Ha ben c'est ça, les gars !... Dans le monde de "NEO" ou tout peut s'arréter sur un claquement de doigt; on essaye de pas trop faire tanguer la barque !! La prise électrique par exemple. ça fait 30 ans qu'on tire sur le fil d'un coup sec pour rétirer le bazar. ça fait 30 ans qu'on tape dessus quand ça veut pas rentrer. Et là, dans ce fameux monde où la vie ne tient qu'à un fil (c'est le cas de le dire)... la prise électrique... c'est plus vot' copine. Ces trucs là,... ça a l'air de rien. Mais c'est bourré de tout petit électrons qu'on voit même pas, tellement y sont p'tits. Mais qui demandent qu'une chose c'est de vous traverser pour rejoindre la terre.

Et pour la première fois on voit exactement à quoi sert la "prise de terre". Hein ? Vous voyez, le troisième fil qu'est à l'envers des autres? Ouais c'ui là ! Ho ben alors, tu l'aimes, ce troisième fil, qui t'as bouffer la vie pendant 30 ans pasque tu te trouvait toujours devant LA prise de ta baraque qui accepte pas de fil de terre. ça y est ! t'as pigé à quoi y sert ! Pour un peu tu lui ferait un petit bisou au fil de terre. Tu abandonnes l'idée assez vite, parce que tout fil de terre qu'il soit, les électrons, il aime ça le bougre. Et toi les électrons, tu les aimes pas. Bref...

Tu branches ta bouilloire (en bénissant le fil de terre) et Zou, l'eau se mets à chauffer... Et là encore tu restes tout CAKE... Tu te demandes "Comment ? La chaleur arrive à travers ce petit fil électrique ?" Hé ouais,... MA-GI-QUE !. Et ça grace à des gugusses, qui, dans une centrale nucléaire à 300 km de chez toi, ont passé leur nuit à surveiller des cadrans, à répondre à des alarmes, à appuyer sur LES BONS BOUTONS, pour que toute la ville n'explose pas et que toi tu puisse faire chauffer ton eau en pensant "Putain ! Chuis trop à la bourre ce matin".

Heureusement pour moi, c'est les vacances. sinon, mon patron, aurais eu du mal à comprendre les trois heures de retards "Patron vous savez, le fil de terre ? celui qu'est à l'envers des deux autres ?..." Franchement je me sentais mal parti.

Ha, une bonne tasse de thé sur la terrasse... Il fait pas "super" beau, mais toi tu trouves qu'il fait BEAU, mais BEAU!! Whaou, comme il est bleu le ciel, et les nuages ? ils sont BLANCS !! Enfin, gris, mais t'en a rien a cirer. Y sont gris, mais BEAUX !! Tu t'arrêtes face à ce paysage que tu voit à l'identique depuis que t'es tout gamin, et tout est BEAU. Le vent lui, il est FRAIS, pas trop fort, pas trop faible, c'est une... comment on dit déjà ?..."brise". Ha ouais, c'est ça le mot. Une bonne et belle brise. En fait tu te gèles un peu les couilles, vu que t'es sorti en calbut', et que toute brise qu'elle soit, elle est déja trés intime avec toi. Si tu vois ce que je veut dire. Tu te gèles les couilles mais tu t'en fout. Tu boit une gorgé de thé, et la encore, tu comprends à quoi ça sert le thé : à te réchauffer les couilles quand le besoin s'en fait sentir.

Ho, mais dis donc, tu te dis que le monde est pas si mal fait que ça finalement. Et que à chaque problème sa solution. Haaa, ça te réconcilie un peu avec le monde d'avant. Tu pensais arriver chez les aliens qui te chopent la jugulaire avant même les civilités. Et puis finalement, t'es là. Tranquille sur ta terrasse à siroter une tasse de thé. En calbut. ça va.... Jusqu'à là... ça va.

(A suivre... tout ça ma donner envie d'une BONNE tasse de thé... Haaaa.... à la bonne votre les amis!)

Posté par tzenga à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

C'est selon j'vous dis...

La vie se résume en deux mots :
c'est un "cadeau empoisonné".
On a souvent tendance à oublié le premier !

Posté par tzenga à 11:58 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

Des fois, on peut faire court... C'est selon...

"Quand la vie m'étreint. je ne me résous pas. je déborde !"

Posté par tzenga à 11:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Dur à lire... mais quasiment indispensable !!

Allez lire ce texte, qui n'est pas tres long, et pas tres compliqué, mais qui est DUR !!
Ne vous arretez pas aux deux premières lignes de ces ignobles hiéroglyphes destinés aux sms : LISEZ LA SUITE.

Cliquez pour acceder au texte

Moi, j'ai commenté... avec mes tripes... et vous ?

Posté par tzenga à 10:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

C'est de vous... ou presque...

==================================
J'ai enfermé mon coeur dans une bulle,
Alors que c'est une libellule.
Apeurée !!

Elle n'ose sortir ses pattes
De peur que n'éclate
Cette bulle adorée

Je suis le vent du large
Je n'ai ni coeur ni rage
Je suis un alizé

Clac ! Mon dieu, mais qu'ai je fait ?
Libellule tu es libre désormais
Et a jamais
===============================
Posé en "com" sur ce "post"

Posté par tzenga à 09:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

C'est vous qui m'inspirez !!

=========================
Le bonheur,
C'est un petit vélo

Que l'on a dans la tête,
Qui jamais ne s'arrête

Si je te le prête,
Quelle fête !!

Tu pourra peut être
T'envoler par la fenêtre
=========================
laissé en "com" en réponse à ce "post"

Posté par tzenga à 09:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Ca vous a fait marrer ? Alors profitez !!

Le troisième jour, je me réveille, je suis "NEO" !!! Sortez pas les dico, ça veut juste dire "nouveau" !!! Et c'était pile la vérité, j'avais changé, j'étais nouveau.
Mais ma tronche,.... Pour elle, c'est pas aussi simple : dans ma tronche, j'étais "vraiment" comme le "NEO" de matrix, j'ouvrais les yeux sur une réalité qui était impensable : la vie, ça n'est pas Métro-Boulot-Dodo !!
Putaaaiiinnn, mais vous pouviez pas me le dire avant bande de blaireaux, moi ça fait des années que j'éssaye de gérer comme je peut le Métro-Boulot-Dodo, et en pensant bien faire en plus. Et là, badaboum, vous m'annoncez que j'ai rien compris au film ? Ben les gars mais qu'est ce que vous foutiez ? (j'm'adresse à vous, parce que ça fait toujours du bien d'engueuler quelqu'un d'autre, vous avez remarquer ? Hein ? ça l'fait bien !!).
Pour en revenir à "NEO", j'vous jure que à mon réveil, j'ai plus cherché les canôts de sauvetages, j'ai cherché où se trouvait la salle des machines de ce sous-marin bizarre qui balade "NEO" et son équipe. Quel sous marin ? Mais si... comme dans "MATRIX" !!!. Alors, tu vois l'tableau ?? Tu te ballades dans ta baraque, en criant, "WOOOHOOO? y'a quelqu'un? vous avez bien penser à déballaster ? On est à quelle profondeur ?". Vous coisez votre petite femme chérie, et vous lui dîtes sans sourcillé, "Salut chérie, tu peut me rappeller où se trouve la salle des machines, j'voudrais vérifier un truc". Elle vous regarde d'un oeil un peu méfiant, forcément, et elle vous balance que "c'est fini les conneries! plus question de terminer la soirée sur le moindre picon-bière". Ben là, tu te dis que c'est un peu dur. Alors tu appelles le capitaine pour qu'il arbitre la dispute.... Pas d'capitaine ?? Tu tourne la tête autour de toi, et tu t'aperçoit que t'es pas dans un sous marin, t'es dans ta cuisine !!! Sur la vie d'ma mère !!! C'est-la-cui-sine !!! Et bloum, deuxième descente !!! Pasque non seulement l'aut' batard il a fait une maison sans porte, mais en plus y'a même pas de sous marin ?? Mais alors, c'est vraiment l'bordel vot' truc là ?? Comment vous voulez qu'on s'en sorte si Y'A MEME PAS DE SOUS MARIN ?? Comment ? Ha ouais ?! La 'vie', on est pas supposé 'en sortir' ? T'as raison, j'avais oublié. Mais t'as bien fait de me le rappeler, pasque j'en avait besoin. Vooiiiilaaa, comme ça je suis pas DU TOUT déprimé, et on peut attaquer la journée. Enfoiré va !

(Série à suivre... pasque justement, je vais attaquer la mienne... de journée !!)

Posté par tzenga à 07:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Clipperton ?? 5 tonnes !! AMEN !!

Selon Jean Loui ETIENNE qui en reviens, il a trouvé sur l'atoll de Cliperton, pourtant inhabité depuis des decennies, 5 TONNES DE DECHETS EN PLASTIQUE !!
Amen !! Que dire d'autre ??
Car ça n'est pas du plastique PRODUIT sur Clipperton : l'atoll est inhabité !
ça n'est pas du plastique produit ailleurs A DESTINATION de Clipperton !
Rien de tout cela, c'est l'infime partie de la production mondiale, qui se retrouve à la dérive par la négligence des humains (vous, moi, lui, elle...). Je ne dit pas cela pour culpabiliser, mais pour faire comprendre combien il s'agit la d'une partie INFIME de la production mondiale.
Et bien cette partie là (déja infime), qui flotte en ce moment même sur tout les océans du globe. Quand on rezoome dessus et qu'on en regarde à nouveau l'infime partie qui s'est échoué sur Clipperton. He ben c'est 5 TONNES !!!
Franchement, je voudrais pouvoir vous dire autre choses, les copains et les copines...
Mais à ce stade là....
Amen !!

Posté par tzenga à 06:39 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

30 avril 2005

Je me suis fourvoyé, Chuis trop con !!

Ha, les erreurs de jeunnesse !!
En fait, mon blog à trés mal démarrer.

Je voulais vous connaitre... TOUS.
C'est un peu prétencieux mais ça viens du coeur. Je pensais vous parler de vous, et que vous en seriez ravi, mais c'était une erreur.
Pour vous connaître, je participe, et c'est tout.
Mon blog à moi, ne doît pas être une demande de participation de votre part. C'est ridicule !!
Il doît être MOI !!
Sinon, je reste spectateur, et c'est nul !! à chier !!

Notez, que je veut toujours, vous connaître tous. Mais c'est plus facile en allant avotre rencontre, plutôt qu'en vous demandant de venir à la mienne. C'est pourquoi je continuerais de commenter vos blogs, pasque là dessus au moins, je me suis pas gouré, c'est génial, ça me botte !!

Moi, je suis un obsédé !!! Mais non, pas un obsédé de ça !!! Pfouu là là, les boulets !!!
Je suis un obsédé du monde. Il me fascine.
Je ne fait pas trés bien le distinguo entre mon monde intérieur, et celui qui m'entoure, d'ailleurs. J'y travaille. Mais dans mes périgrinations essentiellement intérieures. - ça veut dire dans la tronche quoi !! - Un jour, j'ai rencontrer ma propre mort. Banal me direz vous car chacun sait depuis toujours, qu'il est mortel.
Ben pour moi, ça à pas toujours été le cas. Nan, Nan, Nan, avant, je me croyait Immortel. Enfin, comprenez moi, je suis pas un Highlander, mais j'abordait si peu la question de la mort, qu'elle passait inaperçue. Vous savez ce que c'est : Métro-Boulot-Dodo de temps en temps Bisous-Bisous, mais bon. Un petite couche de StarAcademy, et hop ! On a fait le tour ! Et le lendemain ça recommence.

C'était ça ma vie. Jusqu'à y'a pas longtemps. Et je vous jure, que dans ces conditions, on vois pas bien pourquoi demain n'existerais pas, puisque hier à éxisté ? Hé ben les gars... vous me croirez ou non, mais y'a malaise !!! Pasque demain, c'est pas sur que le soleil se lève !!! Au début, on y croit pas trop mais y'a comme un fond de vérité qui vous dis tout bas que Si !! C'est la vérité !! Demain ? Pas sur !! Pas garanti !!

Alors là, mes loulous, Panique A bord : "Stoppez les machines !! Les chaloupes à la mer !! Les femmes et les enfants d'abord !!". Mais, une fois qu'on à stoppé les machines, on voit pas bien ce qu'on va faire avec les chaloupes. On a tous ce qui faut, les chaloupes, les rames, les fusées de détresse... Tout ce qui nous manque, c'est la mer !!! Pasque, pour échapper à la mort !! Ben c'est pas gagné gagné, si vous voyez ce que je veut dire.

Le premier jour du naufrage, c'est pas facile, facile de s'endormir. "Nan, c'est pas vrai ? J'vais pas claqué ? Nan, c'est une blague ?". Finalement, y'a qu'un moyen de dormir : se bourrer la gueule. Et ainsi fût fait !!
La grosse Murge, le truc gi-gan-tesque.
Ha, enfin on dors !!

Le lendemain, quand on ouvre un oeil. On se dit qu'on a révé. Non, c'est pas tout à fait ça : on se dit "j'vais me réveiller et je vais constater que c'était un cauchemar. No problémo". L'ennui, c'est que ça se passe pas exactement comme prévu. On se réveille... ça oui... mais le mauvais trip de la veille vous saute à la gueule avec la même force. Bon, on jette bien un vague coup d'oeil autour de soi pour chercher les chaloupes, mais, même avec la gueule de bois, on se rappelle vite que "Nan, pas d'issues".
Bon, pour la panique, c'est fait... Maintenant on fait quoi ?
Ben d'abord on engueule un peu l'architecte, (ça fait toujours du bien d'engueuler quelqu'un d'autre, vous avez remarquer ?).
- De quoi ? Mais vos délais moi j'en ais rien à foutre, sept jours si c'est pour pondre une merde, c'est déja trop !
- (Silence)
- Ouais fait pas l'malin, c'est à toi que j'parle ! On a pas idée de construire les murs sans penser aux portes !
- (Silence)
Vous avouerez que y'a du vrai dans mes remarques. Hein ? bon ! merci !
Mais vous connaissez les entrepreneurs... Y-S'EN-TAPENT !!
Alors, vous cherchez le bon de garantie, mais ça fait tellement longtemps, forcément vous l'avez égaré.
Y vous reste plus qu'à vous contenter ce cette merde de vie, que l'aut' batard il a construit sans les portes.

Bon , la suite demain, les copains. Il est tard et je suis pas encore murgé.

Posté par tzenga à 23:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

La vie quotidienne.

Pffiiou, c'est plus dur de "poster" que de "commenter"
Question d'habitude peut être.
Je me sens vous orienter vers des sujets qui ne sont pas les votres.
Tant pis je ma lance et n'hésitez pas, à "com", "com", "com"...
Même pour dénoncer ma démarche.
Je choisi un texte de Indochine, "trois nuits par semaines"
Le texte intégral n'évoque que la première rencontre
Mais pour moi le refrain dit autre chose :

3 nuits par semaine, c'est sa peau contre ma peau
et je suis avec elle
3 nuits par semaine bon dieu, qu'elle est belle

3 nuits par semaine, c'est son corps contre mon corps
c'est nos corps qui s'enchaînent
3 nuits par semaine mais bon dieu qu'elle est belle

Comment arrivez vous à concilier votre tendance naturelle à vouloir être avec elle/lui
Alors que la vie ne vous donne que "3 nuits par semaines" ?

J'aurais pu choisir "comme d'habitude" de "cloclo"
mais la tendance du texte est trop pessimiste
C'est un couple sur le déclin

Alors que là, le couple est neuf,
il vis un des moments les plus forts de la relation,
Et l'on voudrait que ça dure...

Comment faire, ou comment accepter que ça ne dure pas ?

Posté par tzenga à 11:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

29 avril 2005

Pour l'instant, je lis,...

   

Je réserve ce blog pour plus tard.

Pour le moment, je prends trop de plaisir à vous lire et à vous commenter.

Vous qui participez !
Vous qui échangez !

Alors, je ne vais pas bouder mon plaisir !
Je me mettrai en lumière le temps venu.
D'ici là, je vous lis, et je vous réponds.

===============================

Je me permets de "lier" à mon blog, les commentaires que je fait sur les votres.
C'est à droite de l'écran dans la rubrique "Je leurs ais écrit..."
Si ce lien vous dérange parce que pointant un message trop directement
Faites le moi savoir, je retire.

===============================

A vous cela vous permets de suivre mes lectures,
Car en ce moment, j'ai du temps, et ça part aux quatre vents

A moi cela me sert à suivre des conversations,
Sinon, je me dit "Mais c'était où déjà?".

Ha, Halzeimer, quand tu nous tiens !!

Posté par tzenga à 08:37 - Commentaires [7] - Permalien [#]